NOUVELLES
09/01/2014 12:58 EST | Actualisé 11/03/2014 05:12 EDT

Afrique du Sud: un vendeur ambulant tué par la police pour un stock de bananes

Un vendeur ambulant de Pretoria a été abattu par la police municipale après une altercation, a indiqué jeudi la police, ses collègues affirmant qu'il a été tué à bout portant parce qu'il refusait qu'on lui confisque son stock de bananes.

"Cela a eu lieu hier (mercredi) vers 18h00 (16h00 GMT). La police municipale était en patrouille occupée à chasser les vendeurs à la sauvette des rues", a indiqué à l'AFP le capitaine Anges Huma, chargée de la communication à Pretoria.

"Les vendeurs ont commencé à caillasser les policiers et c'est comme ça que plusieurs coups de feu sont partis. Un vendeur a été touché puis emmené à l'hôpital où il est mort", a-t-elle ajouté, précisant que la victime avait une trentaine d'années.

La version livrée par Shoes Maloka, le président du forum des commerçants de Tshwane (Pretoria) diffère. Ce militant qui accuse la police municipale de traiter les vendeurs de rue comme des dealers de drogue, affirme qu'"il y a eu une dispute entre les vendeurs et les agents de police. Un des policiers a sorti son arme et tiré parce qu'il voulait lui prendre ses bananes".

Selon lui, la victime, Jan Rivombo, a été mis à l'arrière d'une voiture après la fusillade sans que les policiers n'appellent l'ambulance pendant trois heures. "Des vendeurs sont intervenus pour demander qu'on appelle les secours et la police les a arrêtés", a-t-il dit.

Une enquête pour meurtre a été ouverte, selon la police.

La confiance des Sud-Africains en leurs policiers (près de 198.000 hommes pour la seule police nationale) est au plus bas. Il y a régulièrement des bavures notamment lors des opérations de maintien de l'ordre, la plus grave remontant à août 2012 quand la police nationale a abattu 34 grévistes à la mine de Marikana (nord).

Une autre affaire a défrayé la chronique début 2013 : des policiers ont été accusés du meurtre d'un chauffeur de taxi mozambicain, décédé dans un commissariat après avoir été traîné menotté à l'arrière d'un véhicule de service près de Johannesburg.

clr/de

PLUS:hp