NOUVELLES
08/01/2014 03:33 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Un résident de l'Alberta est mort de la grippe aviaire H5N1 (VIDÉO)

Une personne de retour de Chine est morte de la grippe aviaire (H5N1) le 3 janvier dernier en Alberta, a indiqué mercredi la ministre canadienne de la Santé, Rona Ambrose, qui a ajouté du même souffle qu'il s'agissait d'un cas isolé.

« La personne a commencé à sentir des symptômes à bord du vol 030 d'Air Canada entre Pékin et Vancouver, puis dans le vol 244 de Vancouver à Edmonton, le 27 décembre 2013. La personne a été hospitalisée et est décédée le 3 janvier », a ajouté le Dr Gregory Taylor, sous-administrateur en chef de la santé publique.

C'est le 5 janvier que l'Agence de santé publique du Canada a été avisée.

Ce premier cas de grippe aviaire H5N1 a été confirmé par des tests de laboratoire, mardi soir.

« C'est le seul cas confirmé en Amérique du Nord pour l'instant », a précisé le Dr Taylor. Il a ajouté que les risques de transmission de la grippe aviaire entre humains sont très faibles.

Le Dr Taylor a expliqué que la grippe aviaire est une forme de grippe que l'on retrouve surtout chez la volaille, en Europe, en Orient et en Afrique. Environ 650 cas humains ont été enregistrés dans 15 pays depuis 10 ans. Les personnes touchées ont généralement eu un contact direct avec des oiseaux infectés ou avec leurs excréments.

Le Dr Taylor recommande aux voyageurs qui doivent se déplacer dans une région où la grippe aviaire a été signalée d'éviter les marchés et les élevages de volaille.

Les autorités de santé publique du Québec rassurent également la population.

« Il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car il s'agit d'un cas isolé, le seul cas humain confirmé de H5N1 en Amérique du Nord. De plus, le virus a été contracté en Chine », peut-on lire dans un communiqué rendu public mercredi après-midi.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux précise que « cette souche de grippe n'est pas reliée à la grippe saisonnière et son risque de contagion est excessivement faible ».

Le docteur Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, assure que les autorités suivent la situation de près et collaborent avec leurs partenaires des autres provinces et du fédéral.

INOLTRE SU HUFFPOST

8 astuces pour renforcer le système immunitaire