NOUVELLES
08/01/2014 08:53 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Un détenu grec d'extrême gauche dans la nature, Washington inquiet

Les États-Unis demandent aux autorités grecques de retrouver un détenu, militant d'extrême gauche, et de le « ramener en prison ».

Christodoulos Xiros, qui purgeait une peine de prison à vie, est lié à l'organisation d'extrême gauche du 17-Novembre (17-N), qui a revendiqué plusieurs attentats et assassinats, dont celui du chef de la CIA à Athènes en 1975.

Il a profité d'une permission de sortie de neuf jours pour disparaître.

Une vaste opération de chasse à l'homme a été lancée pour le retrouver.

Son organisation 17-N a été démantelée en 2002. Elle avait fait parler d'elle en 1975 avec le meurtre du chef d'antenne de la CIA à Athènes, Richard Welch. Elle a également revendiqué 23 assassinats et une dizaine d'attentats.

Washington reproche au groupe à l'idéologie marxiste l'assassinat de cinq employés de la mission diplomatique et consulaire américaine en Grèce.

PLUS:rc