NOUVELLES
08/01/2014 08:02 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Libération au Liban de deux journalistes suédois disparus en Syrie (ambassadeur)

Un journaliste et un photographe suédois, disparus en novembre en Syrie, ont été libérés au Liban, a indiqué mercredi à l'AFP l'ambassadeur de Suède au Liban et en Syrie, Niklas Kebbon.

"Oui, les deux sont libres", a-t-il dit.

"Nous avons ramené mercredi un journaliste suédois, disparu en Syrie, d'Arsaal (dans l'est du Liban) à notre bureau à Beyrouth où il a été remis à l'ambassadeur de Suède", a affirmé à l'AFP Claire Kaplun, coordinatrice pour la communication du Comité international de la Croix-Rouge à Beyrouth.

Selon une source diplomatique à Beyrouth, l'autre journaliste avait été libéré samedi au Liban.

Les deux Suédois libérés sont le photographe indépendant, Niclas Hammarströmöm, qui travaille pour l'agence photo Kontinent et le quotidien Aftonbladet, et le journaliste indépendant, Magnus Falkehed, basé à Paris et travaillant pour le quotidien Dagens Nyheter.

"Ils sont en bonne forme", a déclaré un journaliste, ami des deux ex-otages, Erik Aasheim, à l'agence de presse suédoise TT.

"C'est un grand soulagement de voir les deux journalistes suédois hors de Syrie. Mais malheureusement, il y en a d'autres qui y sont retenus contre leur volonté", a affirmé le ministre suédois des Affaires Etrangères Carl Bild, sur Twitter.

Selon une source diplomatique, les deux Suédois avaient pénétré en novembre clandestinement en Syrie à partir d'Arsaal, un village sunnite dans la plaine de la Bekaa, afin de faire un reportage en Syrie, dans la région de Qalamoun et ils ont disparu sur le chemin du retour.

sk/cco

PLUS:hp