NOUVELLES
08/01/2014 05:03 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Le TSX grimpe malgré les rares nouveaux détails sur les intentions de la Fed

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de mercredi en légère hausse, la publication du procès-verbal de la plus récente réunion de la Réserve fédérale des États-Unis n'ayant pas jeté de nouvel éclairage sur les intentions de la banque centrale américaine, qui a annoncé le mois dernier une réduction de cadence de l'un de ses principaux programmes de relance économique.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 17,7 points et terminé la journée avec 13 614,63 points, principalement grâce aux gains des titres miniers et technologiques.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,27 cent US à 92,56 cents US, son plus faible cours de clôture depuis octobre 2009.

Les marchés américains ont généralement reculé à la suite de la publication du procès-verbal de la rencontre de la Fed le mois dernier. C'est au terme de cette réunion que la banque centrale a décidé de réduire de 10 milliards $ US ses achats mensuels d'obligations — qui s'élevaient jusque-là à 85 milliards $ US — à partir de janvier. Toute future réduction de ces achats dépendra des conditions économiques.

Les opérateurs espéraient que le compte rendu de mercredi leur donnerait certains indices sur l'avenir du programme. Leur attention s'est maintenant tournée vers les données sur le marché de l'emploi pour le mois de décembre, qui seront dévoilées vendredi.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu mercredi 68,2 points à 16 462,74 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a cédé 0,39 point à 1837,49 points et que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 12,43 points à 4165,61 points.

Les gains du parquet torontois ont surtout été le fait du secteur des métaux de base, qui a pris 0,74 pour cent même si le cours du cuivre a rendu 2 cents US à 3,34 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. La performance au sein du secteur a été mitigée, l'action de HudBay Minerals (TSX:HBM) ayant avancé de 20 cents à 8,81 $ tandis que celle de Teck Resources (TSX:TCK.B) a laissé filer 33 cents à 26,28 $.

Le groupe de la technologie a aussi progressé, de 0,72 pour cent, soutenu par le titre d'Open Text (TSX:OTC), qui a pris 2,12 $ à 101,60 $.

L'action de BlackBerry (TSX:BB) s'est emparée de 6 cents à 9,20 $, faisant suite à deux séances de forts gains. La progression de mercredi survient alors que Fairfax Financial (TSX:FFH) a annoncé qu'il doublerait son investissement dans le fabricant de téléphones intelligents en achetant pour 250 millions $ de débentures convertibles additionnelles.

Le secteur aurifère a connu une moins bonne séance, avec un recul d'environ un pour cent. Le prix du lingot d'or a glissé de 4,10 $ US à 1225,50 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 30 cents à 19,37 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a reculé de 25 cents à 23,87 $.

Le secteur de l'énergie a abandonné 0,28 pour cent, le cours du pétrole brut ayant échappé 1,34 $ US à 92,33 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a perdu 61 cents à 45,97 $.

PLUS:pc