NOUVELLES
08/01/2014 02:20 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Des Tunisiens manifestent contre des taxes plus élevées

TUNIS, Tunisie - Des Tunisiens qui manifestaient mercredi pour dénoncer une nouvelle taxe imposée aux véhicules automobiles se sont heurtés aux policiers, qui ont répondu avec des gaz lacrymogènes.

Les manifestations se sont surtout déroulées dans les villes de Kasserine et de Thala, dans l'intérieur plus pauvre du pays, en réaction à une série de nouvelles taxes qui entreront en vigueur en 2014.

Le ministre tunisien des Finances, Elyas Fakhfakh, a lancé un appel au calme lors d'une allocution télévisée, tout en dénoncant les rumeurs qui auraient enflé l'ampleur de ces taxes.

L'économie tunisienne péréclite et l'inflation demeure élevée pendant la transition vers la démocratie qui suit le printemps arabe.

Les manifestants ont accusé le gouvernement d'avoir assassiné leurs rêves, affirmant que peu de choses ont changé depuis que l'ancien leader du pays a été chassé en 2011.

Les manifestants ont attaqué des commissariats de police et incendié des véhicules, mais ils ont été repoussés quand ils ont tenté de pénétrer dans des édifices gouvernementaux.

PLUS:pc