NOUVELLES
08/01/2014 11:51 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

De nouveaux détails sur l'accident de ski de Schumacher ont été révélés

ALBERTVILLE, France - Deux minutes d'images provenant d'une caméra qui était sur le casque de ski de Michael Schumacher montrent que l'ancien pilote de Formule 1 avait clairement quitté une piste damée quand il a perdu son équilibre et chuté, le laissant avec des graves blessures à la tête, ont indiqué des enquêteurs.

Les enquêteurs ont dit avoir exclu la possibilité qu'il y ait eu des problèmes avec ses skis, avec les conditions de piste ou la signalisation. Bien qu'ils n'aient pas estimé la vitesse à laquelle allait Schumacher, ils ont dit que la vitesse n'était pas un facteur important dans l'accident du 29 décembre survenue dans les Alpes françaises à Méribel.

«Il allait à un rythme complètement normal pour un skieur doué», a déclaré le lieutenant-colonel Benoit Vinneman.

Schumacher, 45 ans, est toujours en état critique et dans un coma artificiel dans un hôpital de Grenoble. L'impact de la chute a brisé son casque en deux et les médecins affirment que cette protection a sauvé sa vie.

Le procureur Patrick Quincy a fait savoir que des spécialistes doivent toujours étudier la vidéo image par image, mais il a précisé que Schumacher a atterri à neuf mètres à l'extérieur de la piste entretenue après être tombé face première et s'être frappé la tête sur une pierre.

Schumacher était en vacances avec sa famille à Méribel, où il est propriétaire d'un chalet.

«Michael Schumacher est un bon skieur qui connaît Méribel», a noté Quincy.

Les skieurs et les planchistes continuent d'emprunter le secteur où Schumacher a eu son accident, mais ils disent savoir qu'ils ont besoin de rester prudents.

Le touriste britannique Steve Bovill a déclaré qu'il porte toujours un casque.

«C'est un accident qui aurait pu arriver à n'importe qui », a-t-il déclaré du versant ensoleillé de la montagne.

Quincy a déclaré que l'enquête, qui a été ouverte comme on le fait après tous les accidents de ski importants, n'avait pas de date limite et avait pour but de découvrir ce qui est arrivé, pas nécessairement de trouver un coupable. Sans préciser, il a déclaré que les autorités prévoient interroger d'autres témoins.

Le fils de 14 ans de Schumacher, Mick, skiait lui aussi au sein du petit groupe.

Quincy a affirmé que les enquêteurs inviteraient des spécialistes à étudier les images provenant de la caméra du casque de Schumacher.

Ce type de caméra, dont le planchiste Shaun White et la skieuse Lindsey Vonn font la promotion, est de plus en plus populaire dans le domaine de l'aventure sportive.

On peut généralement fixer l'appareil sur l'extérieur du casque ou ailleurs sur le corps et, comme les enquêteurs l'ont noté dans le cas de Schumacher, il a tendance à avoir un champ de vision plutôt étroit.

Des images provenant de ces caméras ont déjà été utilisées dans des enquêtes, notamment lors de la mort de deux parachutistes islandais qui sont décédés en Floride l'an dernier. Dans ce cas-là, les images ont montré qu'un des parachutistes a essayé de sauver le deuxième juste avant qu'ils meurent tous les deux.

PLUS:pc