NOUVELLES
08/01/2014 01:49 EST | Actualisé 10/03/2014 05:12 EDT

Couche-Tard pourrait vouloir acquérir le réseau de vente au détail de Hess

MONTRÉAL - Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) pourrait chercher à accroître sa présence déjà importante aux États-Unis, après que l'entreprise américaine Hess eut indiqué avoir l'intention d'essaimer ou de vendre son réseau de vente au détail, le cinquième en importance aux États-Unis.

La société pétrolière a fait part aux autorités américaines de réglementation de son intention de céder le réseau à ses actionnaires dans le cadre d'une manoeuvre d'essaimage libre d'impôt, ou de le vendre.

«À la réception de toute offre, le conseil d'administration de Hess déterminera quelle option servira le mieux les intérêts à long terme de tous les actionnaires de Hess», a affirmé l'entreprise dans un communiqué de presse.

Un essaimage verrait le réseau de vente au détail devenir une société cotée en Bourse, indépendante et inscrite à la cote de la Bourse de New York.

Hess est le plus important propriétaire de dépanneurs le long de la côte Est américaine, avec des établissements dans 15 États de même qu'à Washington, dans le district de Columbia. En date du 30 septembre, la firme exploitait 1258 points de vente, incluant 81 aires de service le long d'autoroutes et 1177 dépanneurs. La Caroline du Nord, la Floride et l'État de New York constituent ses plus importants marchés. Hess compte également 96 magasins exploités par des franchisés.

Une vente est attendue depuis que l'entreprise de New York a annoncé l'an dernier qu'elle fermerait ou vendrait ses raffineries, en plus de se départir de son réseau de vente au détail, afin de se concentrer sur la production et l'exploration pétrolière. L'entreprise procède à des changements afin d'éviter une course aux procurations avec Elliott Management, son deuxième actionnaire en importance.

Le directeur financier de Couche-Tard, Raymond Paré, a refusé mercredi de préciser si la chaîne soumettrait une offre à Hess, mais il a indiqué dans un courriel que l'entreprise avait «la capacité de faire n'importe quelle transaction» compte tenu de sa «solide situation financière».

L'analyste Derek Dley, de Canaccord Genuity, a estimé que Couche-Tard pouvait se permettre une transaction d'environ 1,5 milliard $ US, après avoir réduit la dette ayant découlé de son acquisition de la société européenne Statoil Fuel & Retail et de sa dette, au coût de 3,6 milliards $ US.

M. Dley a ajouté que le réseau de vente au détail de Hess serait très attrayant et qu'il contribuerait à accroître la présence de Couche-Tard dans le Nord-Est des États-Unis, où la chaîne est déjà présente par l'entremise de Circle K.

Alimentation Couche-Tard est l'un des plus importants exploitants de dépanneurs en Amérique du Nord, avec 6207 magasins, dont 4698 offrant du carburant, et plus de 60 000 employés. Ses établissements y sont exploités sous les bannières Couche-Tard, Mac's et Circle K.

En Europe, l'entreprise exploite 2276 magasins Statoil Fuel & Retail à travers la Scandinavie, la Pologne, les pays baltes et la Russie, avec 18 500 employés.

Les actions d'Alimentation Couche-Tard ont terminé la séance de mercredi à 79,84 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 2,56 $, soit un peu plus de trois pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc