NOUVELLES
08/01/2014 06:32 EST | Actualisé 08/01/2014 06:33 EST

Baseball: Tom Glavine, Greg Maddux et Frank Thomas au Temple de la renommée

Montage photo

Les lanceurs Tom Glavine et Greg Maddux, ainsi que le frappeur de puissance Frank Thomas ont été élus au Temple de la renommée du baseball mercredi.

Les trois nouveaux joueurs membres du Temple figuraient au scrutin pour la première fois. Ils seront intronisés à Cooperstown le 27 juillet.

Maddux est au 8e rang de l'histoire pour les victoires avec 355. Il a remporté le trophée Cy-Young dans la Nationale quatre ans de suite, de 1992 à 1995. Il a joué pour les Cubs de Chicago, les Braves d'Atlanta, les Dodgers de Los Angeles et les Padres de San Diego. En 23 saisons dans les ligues majeures, il a montré une moyenne de points mérités de 3,16, en plus de gagner au moins 13 matchs dans 20 saisons d'affilée.

Son nom est apparu sur 97,2 % des 571 bulletins de vote, le 8e plus haut total de l'histoire du Temple. 75% des votes sont nécessaires pour être élu.

Son coéquipier de 1993 à 2002 avec les Braves Tom Glavine (91,9 %) a mis la main deux fois sur le Cy-Young, en 1991 et 1998. Il a aussi dépassé le cap des 300 victoires (305) en 22 campagnes. Glavine a aussi joué avec les Mets de New York.

Ils rejoignent ainsi leur ancien gérant Bobby Cox, élu au Temple le mois dernier avec deux autres entraîneurs, Joe Torre et Tony La Russa.

Thomas (84,6 %) a été nommé deux fois le joueur par excellence de l'Américaine. En 19 saisons avec les White Sox de Chicago, les Blue Jays de Toronto et les A's d'Oakland, il a maintenu une moyenne au bâton de ,301 en plus de frapper 521 circuits et d'amasser 1704 points produits.

Biggio et Raines ignorés

L'ancien frappeur des Astros de Houston Craig Biggio a raté de peu son élection pour une deuxième année de suite. Biggio (74,8 %) a reçu 427 votes. 429 étaient nécessaires pour être élu.

L'ex-voltigeur des Expos de Montréal Tim Raines est en recul par rapport à 2013. 46,1 % des votants ont inscrit son nom cette année contre 52,2 % l'an dernier.

Les portes du Temple sont aussi restées fermées pour Barry Bonds (34,7 %) et Rogers Clemens (35,4 %), malgré leurs statistiques plus qu'enviables. Plusieurs journalistes de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA) refusent de les considérer en raison des rumeurs de dopage à leur endroit.

Les joueurs qui récoltent moins de 5 % d'appui voient leur nom être retiré du bulletin. Le Canadien Larry Walker a évité le couperet avec 58 votes (10,2%).

Le Québécois Éric Gagné (2 votes) et l'ancien voltigeur des Expos Moises Alou (6 votes) n'ont obtenu qu'une poignée d'appuis et ne figureront pas sur le prochain bulletin.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Baseball Hall Of Fame Class Of 2014