NOUVELLES
07/01/2014 07:51 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Schumacher: l'Association des Journalistes allemands appelle à plus de retenue

L'Association des journalistes allemands a appelé mardi les médias à plus de retenue sur la couverture concernant l'ex-champion de Formule 1 Michael Schumacher, entre la vie et la mort depuis un accident de ski.

Le président de l'Association (DJV), Michael Konken, a rappelé que le code de déontologie de la presse exigeait "le respect face à la douleur des victimes et les sentiments des proches", selon un communiqué.

"Ceci est aussi valable quand la victime est célèbre", a-t-il ajouté.

Auparavant, l'épouse de l'ex-champion allemand de Formule 1 Michael Schumacher avait appelé à ce qu'on laisse médecins et famille tranquilles.

"Il m'importe que l'on ménage les médecins et l'hôpital afin qu'ils puissent travailler en paix (...) S'il vous plaît laissez aussi notre famille tranquille", avait écrit Corinna Schumacher, dans un communiqué écrit adressé aux rédactions.

M. Konken a appelé les journalistes à "respecter ce souhait". Et d'ajouter qu'il ne doutait pas que les médecins et le management de Schumacher informeraient les médias sur toute nouvelle évolution de l'état de santé de l'ex-champion.

Il a souligné cependant que l'intérêt des médias pour M. Schumacher était justifié. "Grâce à ses exploits en Formule 1, Michael Schumacher est exceptionnellement connu. Beaucoup de gens s'inquiètent pour sa vie après son accident de ski. C'est pourquoi les médias doivent en parler", a écrit M. Konken.

L'état de santé de Michael Schumacher, dans le coma depuis un accident de ski à Méribel (sud-est de la France) le 29 décembre, est en "légère amélioration", avait indiqué lundi une proche du septuple champion du monde de F1.

L'ancien pilote est tombé sur des rochers alors qu'il skiait entre deux pistes balisées. Il est hospitalisé au CHU de Grenoble, devenu le coeur d'un cirque médiatique.

clp/hap

PLUS:hp