NOUVELLES
07/01/2014 11:46 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

L'offre de Saputo pour Warrnambool reçoit un coup de pouce

L'offre de Saputo visant à mettre le grappin sur l'important producteur laitier australien Warrnambool Cheese and Butter Factory (WCB) reçoit un coup de pouce de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC).

L'organisme a fait savoir que l'offre de Murray Goulburn, la principale rivale de Saputo dans ce dossier, pourrait être néfaste en ce qui a trait à l'achat de lait cru en Australie.

La Commission se questionne également quant à savoir si l'acquisition de WCB par Murray Goulburn, qui détient une part de marché de 31 % en Australie, pourrait réellement influencer de façon positive les exportations australiennes de produits laitiers.

L'ACCC avait émis des commentaires similaires en 2010, lorsque la plus grande société laitière de l'Australie avait tenté de mettre la main sur Warrnambool. La Commission épaule dans ce dossier Tribunal australien de la concurrence, dont les audiences sur la proposition de Murray Goulburn pour WCB doivent débuter le 10 février.

L'offre de cette entreprise est conditionnelle à l'approbation du Tribunal ainsi qu'à l'obtention de plus de la moitié des actions de Warrnambool.

Murray Goulburn détient actuellement 17,7 % des actions WCB, comparativement à 17,9 % pour Saputo.

Par ailleurs, le conseil d'administration de Warrnambool a formellement rejeté la proposition de Murray Goulburn de 9,50 $ dollars australiens par action (9,1 $CAN), affirmant qu'elle était « hautement conditionnelle et incertaine ».

Le conseil de WCB estime que l'offre inconditionnelle de Saputo, qui expire vendredi soir, est « supérieure ». De son côté, Saputo a proposé 9 $AUD par action dans le cas où l'entreprise n'obtiendrait pas la majorité des actions de la Warrnambool.

La société laitière québécoise serait toutefois prête à payer plus si elle mettait la main sur plus de 50 % des actions, soit 9,20 $AUD par action pour une majorité simple, 9,40 $AUD pour 75 % et 9,60 $AUD pour 90 %.

L'analyste Irene Nattel, de RBC Marché des Capitaux, estime que les commentaires de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation « ne sont pas de bon augure » pour Murray Goulburn.

PLUS:rc