NOUVELLES
07/01/2014 01:08 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Libye: pas de consensus au Congrès sur le sort du gouvernement

Le Congrès général national (CGN, Parlement libyen) n'est pas parvenu mardi à un consensus sur le sort du gouvernement, a indiqué une députée à l'AFP.

Le gouvernement d'Ali Zeidan est régulièrement critiqué pour n'avoir pas su rétablir la sécurité dans le pays, plus de deux ans après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

On lui reproche en outre de n'avoir pas résolu une crise pétrolière qui dure depuis plusieurs mois, suite à la fermeture des principaux ports pétroliers par des protestataires qui accusent le gouvernement de corruption.

"Les blocs politiques qui se sont réunis mardi ne sont pas parvenus à un consensus pour faire tomber le gouvernement", a déclaré Asma Sriba, membre du CGN.

"Les coordinateurs des blocs politiques au Congrès se réuniront à nouveau demain" mercredi, a-t-elle ajouté.

Le député Tahar Mohamed Mokni avait indiqué plus tôt que les membres du CGN devaient décider mardi "s'ils allaient soutenir le gouvernement d'Ali Zeidan, le restreindre, le remanier ou lui retirer la confiance".

Le 29 décembre, des dizaines de protestataires qui réclamaient la démission de M. Zeidan avaient bloqué pour quelques heures les bâtiments du bureau du Premier ministre, des Affaires étrangères, de l'Agriculture et des Télécommunications.

Mardi encore, quelques dizaines de personnes ont manifesté devant le Congrès, tentant d'empêcher les députés d'en sortir. Les forces de l'ordre sont cependant parvenues à sécuriser une sortie pour les membres du CGN.

La grogne monte également contre le CGN après l'adoption fin décembre par cette instance d'une résolution prolongeant son mandat jusqu'au 24 décembre 2014.

Le CGN a été élu en juillet 2012 pour élaborer la future Constitution et préparer des élections générales dans les 18 mois. Selon ce calendrier, son mandat devrait s'achever en février prochain.

yba-ila/vl

PLUS:hp