NOUVELLES
07/01/2014 04:50 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Le TSX grimpe après une série de pertes, dans l'attente de nouvelles données

TORONTO - La Bourse de Toronto a mis fin mardi à une séquence de trois séances de baisse consécutives, réalisant un gain substantiel alors que plusieurs données économiques doivent être dévoilées d'ici la fin de la semaine.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 101,39 points pour clôturer à 13 596,93 points.

Mais le dollar canadien a culbuté de 1,05 cent US à 92,83 cents US, son plus faible cours de clôture depuis novembre 2009. Le billet vert américain a gagné du terrain mardi après la publication de données faisant état d'un amoindrissement du déficit commercial des États-Unis en novembre, à son plus faible niveau en quatre ans.

Entre-temps, un rapport de Statistique Canada a plutôt révélé que le déficit commercial du Canada s'était accru pendant le même mois. Celui-ci est ainsi passé de 908 millions $ en octobre à 940 millions $ en novembre, les importations ayant progressé de 0,1 pour cent pendant que les exportations restaient inchangées.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 105,84 points à 16 530,94 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 11,11 points à 1837,88 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 39,5 points à 4153,18 points.

Les données économiques les plus attendues de la semaine sont celles sur le marché de l'emploi américain pour le mois de décembre, qui seront dévoilées vendredi. Les économistes s'attendent à ce qu'environ 195 000 emplois aient été créés le mois dernier aux États-Unis.

Ces chiffres aideront la Réserve fédérale des États-Unis à déterminer à quelle allure elle réduira la cadence de son programme de soutien à l'économie, en vertu duquel elle achète pour 85 milliards $ US d'obligations chaque mois. La banque centrale a indiqué en décembre que ces achats seraient réduits de 10 milliards $ US à partir de ce mois.

Les opérateurs attendent en outre de pouvoir lire, mercredi, le procès-verbal de la plus récente rencontre de la banque centrale américaine. Puis, jeudi, le géant américain de l'aluminium Alcoa lèvera le voile sur ses plus récents résultats financiers, ouvrant le bal trimestriel des annonces de pertes et de bénéfices des entreprises.

Les attentes ont été réduites ces derniers mois et les bénéfices annoncés par les entreprises membres de l'indice S&P 500 devraient avoir grimpé de 6,3 pour cent pour le quatrième trimestre. C'est une croissance plus lente que celle de 9,3 pour cent qui était attendue, en moyenne, à la fin septembre, selon FactSet.

Mardi, le secteur des technologies a réalisé les gains les plus importants du parquet torontois, avec une hausse de 1,5 pour cent. L'action de BlackBerry (TSX:BB) a notamment grimpé de 63 cents, soit 7,4 pour cent, à 9,14 $ après que son chef de la direction eut annoncé son intention de privilégier les claviers physiques sur ses futurs téléphones intelligents.

Le secteur de l'énergie a avancé de 1,13 pour cent, le cours du pétrole brut ayant pris 24 cents US à 93,67 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a gagné 59 cents à 37,17 $, tandis que celle de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a avancé de 60 cents à 46,58 $.

Le groupe de la consommation discrétionnaire a pris 0,76 pour cent, largement grâce aux gains des fabricants de pièces d'automobiles.

Le prix du cuivre est resté inchangé à 3,36 $ US la livre à New York et le secteur torontois des métaux de base est aussi resté stable. Le titre de HudBay Minerals (TSX:HBM) s'est cependant emparé de 15 cents à 8,61 $.

Le secteur aurifère a progressé d'environ 0,7 pour cent. Le cours du lingot d'or a cédé 8,40 $ US à 1229,60 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) s'est adjugé 22 cents à 24,12 $.

L'action de Valeant (TSX:VRX) a bondi mardi de 15,04 $, soit 12,53 pour cent, à 135,03 $ après que la société pharmaceutique eut indiqué s'attendre à des revenus d'entre 8,2 milliards $ US et 8,6 milliards $ US pour son exercice financier 2014, un hausse de 40 pour cent. Son bénéfice pour cette période devrait s'établir entre 8,25 $ US et 8,27 $ US par action, selon ses prévisions.

PLUS:pc