NOUVELLES
07/01/2014 02:47 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

La division QNX de BlackBerry met au point des sons synthétiques de moteur

TORONTO - Pour les amoureux de l'automobile, il y a quelque chose d'excitant dans le son d'un moteur qui vient d'être mis en marche.

Les constructeurs d'automobiles peuvent maintenant exploiter ce petit plaisir en faisant équipe avec une division de BlackBerry (TSX:BB) en train de mettre au point une façon de répliquer le son des véhicules d'autrefois, maintenant que les voitures sont moins bruyantes et consomment moins de carburant.

QNX Software Systems — société acquise par BlackBerry il y a près de quatre ans — a présenté deux voitures conceptuelles, mardi, dans le cadre du Consumer Electronics Show ayant lieu à Las Vegas.

Le premier de ces véhicules est une voiture à hayon Soul de Kia comportant une nouvelle technologie appelée «augmentation du son du moteur». Dans sa forme de base, il s'agit d'une piste sonore simulant le bruit d'un moteur tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du véhicule, au moyen de haut-parleurs.

QNX a également présenté une Mercedes de modèle CLA45 équipée d'un système d'information et de divertissement dans le tableau de bord. Cette technologie repose sur la reconnaissance des sons et est compatible avec les applications du système d'exploitation Jelly Bean d'Android.

Le vice-président aux ventes et à la mise en marché de QNX, Derek Kuhn, a indiqué que le simulateur de son de la Kia était destiné aux automobilistes à la recherche d'une voiture plus respectueuse de l'environnement tout en offrant une sensation sportive. Dans le cas des véhicules électriques, le son peut également contribuer à prévenir des collisions avec des piétons incapables d'entendre les moteurs plus discrets.

La technologie se veut une réponse aux requêtes formulées par les constructeurs parvenus à réduire le poids de leurs véhicules au fil des années en éliminant l'isolation et d'autres parties devenues inutiles.

À la Bourse de Toronto, mardi, les actions de BlackBerry ont clôturé à 9,14 $, en hausse de 63 cents, soit 7,4 pour cent par rapport à leur précédent cours de fermeture.

PLUS:pc