NOUVELLES
07/01/2014 04:55 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Deux agents de la GRC blessés en Alberta

CBC

Un homme a été appréhendé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), tôt mardi, après un siège de plusieurs heures qui a blessé deux policiers, à l'est d'Edmonton.

La GRC a confirmé peu avant 7 h qu'elle détenait maintenant trois suspects en lien à une série d'incidents qui ont culminé en fusillade sur une route de campagne entre Vegreville et Tofield. Le plus récent suspect a été blessé durant la fusillade, selon le surintendant Randy McGinnis.

« Je ne pourrais pas vous dire combien de projectiles ont été échangés, mais je sais que le suspect était armé d'un fusil de chasse, d'un calibre 22, d'un calibre 410, de même qu'une arme de poing de calibre inconnu », a-t-il expliqué.

Un agent de la GRC a été renversé par une camionnette et hospitalisé dans un hôpital d'Edmonton. « Il a plusieurs os fracturés et des blessures internes », a confié le porte-parole de la GRC. Le blessé a quand même pu parler avec les enquêteurs. Un autre agent a déjà reçu son congé de l'hôpital, même s'il a été atteint au bras par un projectile d'arme à feu. L'identité des agents blessés n'a pas été dévoilée.

Vol d'armes à feu

La GRC a reçu un premier appel vers 14 h, à propos d'un homme qui menaçait d'en tuer un autre. Pendant qu'ils étaient à sa recherche, les policiers ont reçu un appel à propos d'une entrée par effraction. Un fermier aurait vu dans la maison un suspect dont la description correspondait à celui qui était déjà recherché. Le voleur aurait dérobé trois armes à longue portée et une arme de poing à cet endroit.

Cinq agents de la GRC sont ensuite partis à sa recherche, soupçonnant qu'il se dirigerait vers une autre propriété appartenant à un associé et à sa femme. « Malheureusement, il était [là] quand nous sommes arrivés », a raconté Randy McGinnis. C'est à ce moment que la situation aurait dégénéré.

Le suspect et un autre homme auraient tenté de fuir à bord d'un camion, heurtant un policier de plein fouet au passage. Le camion des suspects se serait toutefois enlisé. « À ce moment, une fusillade a éclaté entre l'homme et nos agents », a affirmé le surintendant de la GRC.

L'associé et sa femme ont aussi été appréhendés. Les trois suspects sont connus de la police. « Le suspect était sous notre radar depuis un moment en lien à des entrées par effraction et des vols dans la région commis depuis environ un mois », a dit M. McGinnis