NOUVELLES
07/01/2014 02:28 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

États-Unis: évadé de prison, il se rend à la police pour échapper au froid

Scott Olson via Getty Images
CHICAGO, IL - JANUARY 06: Commuters make their way across the Chicago River during a sub-zero trek to their offices in the Loop on January 6, 2014 in Chicago, Illinois. Temperatures in some areas of the city dipped to -16 during the morning commute. A polar vortex sweeping through the Midwest has brought dangerously cold temperatures not seen in about 20 years. (Photo by Scott Olson/Getty Images)

Il avait bien mal choisi sa saison pour s'évader de prison: un détenu, qui avait pris la poudre d'escampette de sa prison du Kentucky, a préféré se rendre à la police pour échapper à la vague de froid polaire qui frappe la moitié des Etats-Unis.

Robert Vick, 42 ans, évadé dimanche du centre de détention de Blackburn, s'est présenté au "Sunset Motel" de Lexington lundi en fin d'après-midi, en demandant d'appeler la police, a rapporté à l'AFP Sherelle Roberts, porte-parole de la police de cette ville du Kentucky.

Le détenu en cavale a clairement indiqué au réceptionniste qu'il voulait se rendre à cause des températures glaciales, a-t-elle ajouté, précisant qu'il faisait alors -20 degrés Celsius (-4 degrés Fahrenheit).

Il a été placé en observation quelques heures "en raison de son exposition au froid" puis a été ramené à la prison de Blackburn, a ajouté la porte-parole.

Plus de la moitié des Etats-Unis est soumise à une vague de froid historique, un "vortex polaire" constitué de vents glacials venant du pôle Nord.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des prisons devenues hôtels de luxe