NOUVELLES
07/01/2014 11:59 EST | Actualisé 09/03/2014 05:12 EDT

Damas commence à démanteler son arsenal chimique

Les autorités syriennes ont franchi mardi une étape cruciale dans le démantèlement de leur arsenal d'armes chimiques en évacuant, hors de leur territoire, un premier chargement de ces agents.

C'est ce qu'a annoncé la direction de la mission menée conjointement par l'ONU et par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Ce premier chargement, provenant de deux sites, a été embarqué à bord d'un navire commercial danois au port syrien de Lattaquié. Il sera ensuite acheminé en eaux internationales. Il reviendra aux forces américaines de détruire ces armes chimiques en eaux internationales d'ici au 30 juin. La sécurité des opérations est assurée par la Russie, la Chine, le Danemark et la Norvège.

Initialement, le transport d'agents chimiques dangereux devait se faire avant le 31 décembre dernier. Mais le conflit qui sévit toujours en Syrie, conjuguée au mauvais temps, ont entraîné un retard d'une semaine.

À la mi-septembre, des experts des Nations unies avaient confirmé au Conseil de sécurité de l'ONU avoir des « preuves flagrantes et convaincantes » de l'utilisation d'armes chimiques lors de l'attaque qui avait eu lieu, en août, près de Damas.

En vertu d'un accord conclu entre la Russie et les États-Unis, la Syrie s'est vue dans l'obligation de détruire son arsenal.

PLUS:rc