NOUVELLES
06/01/2014 04:44 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Rapatriement du corps de l'ambassadeur palestinien tué dans l'explosion à Prague

L'avion transportant le corps de l'ambassadeur de l'Autorité palestinienne, Jamal al-Jamal, mort le jour du Nouvel An à la suite d'une explosion considérée comme accidentelle par la police, a quitté lundi soir Prague, a annoncé l'agence CTK.

Le cercueil contenant la dépouille du diplomate palestinien a été embarqué à bord d'un vol régulier, et sera rapatrié dans les Territoires Palestiniens via Amman, a indiqué l'agence tchèque sans fournir davantage de détails.

Les obsèques doivent avoir lieu dans les jours qui viennent à Ramallah, selon les médias tchèques.

M. Jamal al-Jamal, 56 ans, qui n'avait pris qu'en octobre ses fonctions d'ambassadeur en République tchèque, a été mortellement blessé mercredi en fin de matinée, dans sa résidence. Il est mort quelques heures plus tard à l'hôpital militaire de Prague-Stresovice.

La police a exclu jeudi un acte terroriste, parlant d'une explosion accidentelle provoquée par un système de protection placé sur un coffre-fort dans sa résidence.

Cette version est contestée par la fille du diplomate, Rana al-Jamal, qui suggère que son père a pu être victime d'un attentat.

La police a également annoncé la découverte dans la résidence de douze pièces d'armes non enregistrées en République tchèque, dont des mitraillettes et des pistolets.

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a dénoncé lundi dans un communiqué une "violation flagrante de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques".

"La République tchèque s'attend à ce que la partie palestinienne explique clairement et sans équivoque la situation autour des armes trouvées à la mission palestinienne", souligne le texte.

Selon le chef de la police tchèque, Martin Cervicek, ces armes sont actuellement soumises à un prélèvement d'éventuelles traces biologiques.

jma/sym

PLUS:hp