NOUVELLES
06/01/2014 04:59 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Le TSX perd des plumes, tiré vers le bas par de nombreuses données économiques

TORONTO - Les titres du secteur de la finance ont entraîné la Bourse de Toronto en baisse lundi, les opérateurs ayant dû tenir compte de la publication d'un grand nombre de données économiques importantes.

L'indice composé S&P/TSX a cédé 53,32 points pour clôturer à 13 495,54 points, ce qui constitue pour lui un troisième déclin consécutif.

Le dollar canadien a pour sa part abandonné 0,11 cent US pour terminer la séance à 93,88 cents US.

Les marchés boursiers américains ont eux aussi clôturé dans le rouge, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant perdu 44,89 points à 16 425,1 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 4,6 points à 1826,77 points et que l'indice composé du Nasdaq a rendu 18,23 points à 4113,68 points.

Sur le front économique, les commandes des fabricants américains ont grimpé de 1,8 pour cent en novembre, ce qui s'est avéré supérieur aux prévisions de 1,7 pour cent des analystes.

Mais les plus récentes données américaines sur les industries productrices de services ont déçu, l'indice de l'institut des gestionnaires en approvisionnement s'étant établi à 53 points pour le mois de décembre, soit en deçà des 55,1 points attendus.

Les investisseurs se préparent en outre au lancement d'une nouvelle saison de résultats financiers trimestriels aux États-Unis, qui doit commencer plus tard cette semaine. Le géant américain de l'aluminium, Alcoa, dévoilera jeudi ses chiffres pour le quatrième trimestre.

Les attentes ont été réduites ces derniers mois et les bénéfices annoncés par les entreprises membres de l'indice S&P 500 devraient avoir grimpé de 6,3 pour cent pour le quatrième trimestre. C'est une croissance plus lente que celle de 9,3 pour cent qui était attendue, en moyenne, à la fin septembre, selon FactSet.

Les marchés attendent aussi de pouvoir jeter un oeil sur le procès-verbal de la plus récente réunion de la Réserve fédérale des États-Unis, qui sera publié mercredi. La banque centrale avait annoncé, au terme de cette réunion, qu'elle commencerait à réduire de 10 milliards $ US le montant mensuel de ses achats obligataires à partir de janvier. Ceux-ci devraient alors passer à 75 milliards $ US, comparativement à 85 milliards $ US.

La Fed avait indiqué en décembre que la réduction de cadence de son programme d'achats obligataires serait liée à l'état de la reprise économique, en particulier la croissance du marché de l'emploi. Les plus récents chiffres à ce sujet seront dévoilés vendredi et les économistes s'attendent à ce que l'économie ait créé environ 195 000 emplois en décembre.

Les données sur le marché canadien de l'emploi seront aussi rendus publiques vendredi. Les observateurs misent sur la création de 13 000 emplois lors du mois dernier.

Le secteur de la finance est celui qui a pesé le plus sur le parquet torontois lundi, avec un recul de 0,71 pour cent. L'action de la Banque Scotia (TSX:BNS) a rendu 72 cents à 64,74 $, tandis que celle de la Financière Power (TSX:PWF) a effacé 62 cents à 35,12 $. Les opérateurs ont semblé, ces dernières séances, prendre une partie de leurs profits dans le secteur de la finance, qui a terminé l'année 2013 avec une hausse d'environ 20 pour cent sur le TSX.

Les titres industriels ont aussi connu une journée de baisse, avec un recul de 0,73 pour cent. Le titre du Canadien National (TSX:CNR) a perdu 81 cents à 59,27 $.

Le cours du cuivre est resté inchangé à 3,36 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York, tandis que le secteur des métaux de base du TSX a légèrement retraité. L'action de HudBay Minerals (TSX:HBM) a cédé 26 cents à 8,46 $.

Le secteur de l'énergie est resté stable même si le cours du pétrole brut a reculé de 53 cents US à 93,43 $ US le baril à New York, atteignant son plus faible niveau en cinq semaines. L'action de Cenovus Energy (TSX:CVE) a rendu 36 cents à 29,61 $.

Le secteur aurifère a quant à lui grimpé d'environ 0,65 pour cent, même si le prix du lingot d'or s'est déprécié de 60 cents US à 1238 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) s'est notamment améliorée de 27 cents à 19,58 $.

PLUS:pc