NOUVELLES
06/01/2014 02:43 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Le Canada "persuadé" que l'oléoduc Keystone verra le jour

Le Premier ministre canadien Stephen Harper s'est déclaré "persuadé" lundi que l'oléoduc Keystone XL verra le jour, malgré les réserves du président américain Barack Obama.

"Je suis persuadé qu'en temps voulu, je ne peux pas dire quand, le projet avancera d'une manière ou d'une autre", a dit M. Harper devant des hommes d'affaires à Vancouver (ouest).

Sa séance de questions-réponses a été brièvement interrompue par deux manifestants écologistes qui sont parvenus à échapper aux services de sécurité pour monter sur l'estrade où se trouvait le Premier ministre, y déployant des pancartes déplorant le manque d'action du gouvernement conservateur en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Les Etats-Unis hésitent à approuver la construction de Keystone XL, qui doit connecter les gisements de sables bitumineux (ouest canadien) au golfe du Mexique (sud des Etats-Unis), pour des considérations environnementales.

Barack Obama a averti fin juin que le projet ne serait autorisé que s'il n'engendrait pas une hausse des émissions de CO2 qui contribuent au réchauffement climatique. Ces propos avaient nourri l'espoir des associations écologistes.

La partie la plus au sud, qui elle n'avait pas besoin d'autorisation fédérale, a toutefois commencé à fonctionner le 3 janvier, entre Cushing, en Oklahoma (lieu où est stocké le brut servant de référence aux marchés américains) et les raffineries du golfe du Mexique.

sab/mbr/bdx

PLUS:hp