NOUVELLES
06/01/2014 10:25 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

États-Unis: un froid record fait tomber le thermomètre à -37°C dans le nord

ASSOCIATED PRESS
A man walks in the snow down a road along the shore in Scituate, Mass., Friday, Jan. 3, 2014. A winter storm slammed into the U.S. Northeast with howling winds and frigid cold, dumping nearly 2 feet (60 centimeters) of snow in some parts and whipping up blizzard-like conditions Friday. (AP Photo/Michael Dwyer)

Le centre et le nord des Etats-Unis grelottaient par des températures tombées lundi jusqu'à -37°C, tandis que le nord-est et New York s'apprêtaient à affronter à leur tour cette vague de froid record.

La vague de froid polaire, inédite depuis 20 ans, accompagnée de neige et de pluies verglaçantes, a fait une dizaine de morts en moins d'une semaine. Parti du nord des Etats-Unis et du Canada voisin, le froid s'est étendu au Midwest et menace même des régions plus au sud traditionnellement épargnées comme le Tennessee et l'Alabama.

Des chutes de neige étaient attendues lundi du Missouri à la région des Grands Lacs, selon les services météo américains.

"Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique", précisent-ils sur leur site internet: "Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C par endroits".

A Milwaukee, sur les bords du lac Michigan, la température était de -37 °C au lever du jour, a indiqué à l'AFP Sarah DeRoo, porte-parole de cette municipalité qui compte un peu moins de 600.000 habitants.

Plus au nord, à Duluth, le quotidien News Tribune rapportait des températures de -33°C dans la matinée.

A ces températures, des lésions graves de la peau surviennent après quelques minutes d'exposition seulement, ont rappelé les autorités, qui ont multiplié les appels à la prudence.

"Nous avons demandé aux employés municipaux jugés non-essentiels de rester chez eux", a déclaré Mme DeRoo. "La police patrouille pour aider les sans-abris à trouver le refuge le plus proche. Dans les refuges, des lits supplémentaires ont été installés".

La population a été mise en garde contre les risques de voitures bloquées et de routes gelées en raison d'éclatement de canalisations d'eau sous l'effet du gel, et dans plusieurs villes les habitants ont été invités à rester chez eux et à faire des réserves de nourriture.

Dans le comté de Cook, qui englobe la majeure partie de Chicago, des centres ont été mis en place où "tout le monde peut venir se réchauffer, par exemple en cas de chauffage défectueux", a indiqué à l'AFP Natalia Derevyanny, une porte-parole.

Des milliers de vols ont été retardés ou annulés comme à l'aéroport international O'Hare de Chicago, l'un des plus fréquentés. Selon le site spécialisé flightaware.com, plus de 3.000 vols en direction, au départ ou à l'intérieur des Etats-Unis étaient annulés lundi.

Dans l'Indiana, 300 membres de la Garde nationale ont été appelés à aider les automobilistes coincés sur les routes et à mettre en place des abris, a indiqué un responsables du Pentagone à l'AFP.

Le pire reste à venir

Parmi la dizaine de morts à déplorer, celle d'un ouvrier employé au salage des routes vendredi écrasé par un monticule de sel de 30 mètres dans la région de Philadelphie, et une femme de 71 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer, morte de froid après s'être égarée dans l'Etat de New York.

Le pire reste pourtant à venir et plusieurs dizaines de records de froid --remontant pour certains à 30 ans-- pourraient être battus d'ici mardi, dans le nord et le nord-est des Etats-Unis, mais aussi dans certaines parties du sud-est.

A Washington, la température devrait tomber au moins à -9°C mardi, et, si elle devait descendre sous les -13°C, ce serait du jamais vu depuis 1996.

Il devrait faire plus froid à Atlanta, la grande ville du Sud située à 1.200 km au sud de Chicago, qu'à Anchorage, la plus grande ville de l'Alaska, a noté la chaîne CNN.

Le gouverneur de l'Illinois Pat Quinn a décrit la tempête qui s'est abattue sur le pays comme "un record pour le livre des records", ajoutant qu'il fallait s'assurer que "tout le monde est à l'abri".

La Canada affrontait lui aussi un froid polaire. Les services météorologiques d'Environnement Canada rapportaient des températures sous les -30°C dans l'Est de l'Ontario, le Manitoba ou la Saskatchewan avec -36°C à Regina, la capitale de cette province. Les températures ressenties y étaient de -48°C.

Dans l'Est du pays, les pluies verglaçantes perturbaient les transports et entraînaient des retards à l'aéroport Pearson de Toronto.

INOLTRE SU HUFFPOST

25 bonshommes de neige issus de la culture populaire