NOUVELLES
06/01/2014 02:37 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Dix ans de prison pour « Jihad Jane » aux États-Unis

Une Américaine de 50 ans convertie à l'islam, qui se faisait appeler « Jihad Jane », a été condamnée lundi à dix ans de prison pour avoir participé en 2009 au projet d'assassinat d'un artiste suédois qui avait représenté la tête du prophète Mahomet sur un corps de chien.

Colleen R. LaRose, qui a déjà passé quatre ans en détention, avait plaidé coupable. Elle était passible de la prison à perpétuité, mais a collaboré avec la justice américaine depuis son arrestation, a précisé le parquet.

Convertie à l'islam sur Internet, elle s'était rendue en 2009 en Europe pour participer au projet d'assassinat de l'artiste suédois Lars Vilks, mais avait renoncé au bout de six semaines et était rentrée en Philadelphie, où elle a été arrêtée.

Lors de l'audience de lundi, elle a demandé pardon pour avoir suivi aveuglément les instructions de responsables d'Al-Qaïda. Ses avocats l'on décrite comme une personne faible et très influençable, violée par son père de l'âge de 7 ans à 13 ans, devenue ensuite prostituée et droguée.

Ali Damache, qui aurait persuadé « Jihad Jane » de participer au projet d'assassinat, est incarcéré en Irlande, et les États-Unis ont demandé son extradition.

Également accusée de terrorisme, Jamie Paulin Ramirez, une femme du Colorado qui a épousé Damache en Irlande, connaîtra mercredi sa condamnation. Elle aussi a plaidé coupable.

L'avocat d'un autre inculpé, le Pakistanais Mohammad Hassan Khalid, a demandé que son client subisse des examens psychologiques et que la décision de la cour, prévue mardi, soit reportée.

 

PLUS:rc