NOUVELLES
06/01/2014 04:39 EST | Actualisé 08/03/2014 05:12 EST

Commotions: Les avocats dévoilent leur plan, qui couvrirait 19 000 joueurs

PHILADELPHIE - Les avocats qui ont représenté les ex-joueurs de la NFL dans la proposition d'entente hors-cour de 765 millions $US pour régler le dossier des commotions cérébrales ont présenté leur plan pour redistribuer l'argent.

Le montant des dédommagements pourrait atteindre jusqu'à 5 millions $ pour les athlètes souffrant de la sclérose latérale amyotrophique, ou maladie de Lou Gehrig, 4 millions $ aux familles des joueurs qui se sont suicidés, et 3 millions $ pour les joueurs présentant des symptômes de démence.

La juge de district américaine Anita Brody, qui siège à Philadelphie, doit toujours approuver la proposition.

En vertu de cette formule, les hommes de moins de 45 ans obtiendraient le plus d'argent en raison de leurs frais de subsistance. La somme versée décroîtrait avec l'âge et la gravité des problèmes cognitifs.

Un ex-joueur âgé de 60 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer empocherait 950 000 $, contre 25 000 $ pour un homme de 80 ans qui présente les premiers signes de démence.

Parmi les bénéficiaires présumés de ce plan se trouve l'ex-joueur des Eagles de Philadelphie Kevin Turner, qui combat présentement la maladie de Lou Gehrig. Aujourd'hui âgé de 44 ans, il a dit espérer que la proposition d'entente puisse permettre aux prochains joueurs d'éviter les blessures au cerveau, telles que les commotions cérébrales.

PLUS:pc