DIVERTISSEMENT
06/01/2014 01:35 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Pendant que l'industrie s'inquiète, Springsteen lance le premier album majeur de 2014

AP

Après une année 2013 où les ventes d'albums ont chuté dans le monde entier, le Boss parviendra-t-il à insuffler un vent d'optimisme sur l'industrie musicale?

Springsteen n'a pas lésiné sur les moyens pour promouvoir High hopes, qui arrivera chez les disquaires le 14 janvier, 41 ans, jour pour jour, après la sortie de Greetings from Asbury Park, N.J., premier album studio du chanteur et guitariste.

Les 12 morceaux qui composent ce 18e album sont accessibles sur le site Internet de la chaîne CBS. L'accès est toutefois réservé aux internautes américains.

Ce partenariat avec une importante chaîne de télévision est le fer de lance d'une ambitieuse campagne de promotion, un ingrédient maintenant indispensable dans une industrie du disque moribonde.

Dans cette conjoncture, même les poids lourds de la musique pop américaine doivent redoubler d'ardeur pour promouvoir leurs ventes d'albums.

Des ventes en déclin

La chute des ventes de CD ne date pas d'hier, ce support étant appelé à disparaître d'ici quelques années.

Mais si une certaine inquiétude règne dans l'industrie musicale - du moins aux États-Unis - en ce début d'année, c'est plutôt en raison d'une baisse des ventes numériques en 2013. Il s'agit d'une première depuis le lancement du site de vente en ligne d'iTunes au printemps 2013.

Selon Nielsen Soundscan, les ventes de chansons à l'unité ont chuté de 5,7 % en 2013, alors que les ventes d'albums ont connu un recul moins marqué, à 0,1 %.

Tous supports confondus, les ventes d'albums ont fléchi de 8,4 % en 2013.

À l'opposé, le vinyle poursuit son ascension. Six millions de disques ont été vendus aux États-Unis, soit 2 % des ventes totales.

Avec Billboard

INOLTRE SU HUFFPOST

Bruce Springsteen Songs