NOUVELLES

Un homme retrouvé par sa famille grâce à une photo de l'AP dans un journal

05/01/2014 09:33 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

WASHINGTON D.C., États-Unis - Une famille a retrouvé l'un de ses membres disparu le 31 décembre grâce à une photo de l'Associated Press le montrant dans une rue de Washington.

Nicholas Simmons, 20 ans, a disparu la veille du Jour de l'an de la maison de ses parents, située dans une petite ville du nord de l'État de New York, y laissant son portefeuille, son téléphone cellulaire et tout le reste.

Quatre jours plus tard, une photographe de l'Associated Press, voulant illustrer le froid exceptionnel qui sévissait dans la région, a saisi la photo de ce jeune homme près d'une source de chaleur à quelques pâtés de maison du Capitole, à dans la capitale américaine.

Ses parents, Paul et Michelle Simmons, ont vu la photo publiée dimanche matin dans le USA Today après que quelqu'un l'eut portée à leur attention par la page Facebook créée pour les aider à retrouver leur fils.

Bien que des questions subsistent sur les raisons du départ du jeune homme, et celles qui l'ont mené à Washington, sa mère s'est dite soulagée, sur Facebooke, que son fils ait été retracé.

«Il aurait pu falloir des mois avant que nous sachions où il se trouve. Mon 'bébé' a l'air tellement perdu, et je vais passer le reste de ma vie à faire en sorte qu'il se porte bien», a-t-elle écrit.

La photo, prise samedi par la photographe Jacquelyn Martin, montre le jeune homme, le visage non rasé, collé contre une grille à l'extérieur de l'agence fédérale du commerce. Il porte un manteau de ski et un capuchon couvre sa tête. Le bas de son corps est recouvert d'une épaisse couverture grise.

Mme Martin avait été affectée à la Maison Blanche pour le week-end, mais puisque le président Barack Obama était toujours en vacances à Hawaï, elle a passé la journée à prendre des photos pour illustrer le froid.

C'est ainsi qu'elle a trouvé Nick Simmons dans un quartier où les sans-abris se réunissent souvent lorsque le mercure se fait cruellement froid. Elle a repéré un groupe d'hommes massés autour de la grille, s'est présentée et a commencé à prendre des photos. Elle a alors remarqué une personne en particulier, recroquevillé sous une couverture.

«Son jeune âge m'a frappée, a raconté la photographe. Je me suis présentée à nouveau et on s'est serré la main. Il m'a dit qu'il s'appelait Nick.»

Mme Martin a terminé la séance et envoyé les images sur le fil de presse. Le lendemain, elle a reçu un message privé sur Twitter de la part du USA Today.

Le journal avait utilisé une photo de Nick. Sa famille l'avait reconnu et tentait de le retrouver. Michelle Simmons était certaine que le jeune homme était son fils, disparu depuis quatre jours.

La police a recueilli le jeune homme dimanche après-midi et l'a amené à l'hôpital, a rapporté le capitaine Patrick Phelan. Paul Simmons et le grand frère de Nick, Paul fils, sont arrivés à Washington dimanche soir et se sont réunis à l'hôpital, ont raconté Peter et Cindy Gugino, des amis de longue date de la famille.

Mme Martin considère que cet épisode doit rappeler aux journalistes que chacun a une histoire à raconter.

«C'est vraiment gratifiant de voir qu'une photo peut faire une différence tangible dans la vie de quelqu'un. C'est une chose incroyable qui est arrivée. Je suis heureuse et touchée que la photo ait pu aider à réunir la famille.»

La police a affirmé que les autorités avaient averti les médias locaux et tentaient de retrouver le jeune homme, mais qu'ils n'avaient aucune piste avant la publication de la photo.

«Ç'a été de la chance pure et simple, cette histoire, a affirmé le sergent David Mancuso, l'enquêteur en chef. C'est réellement un miracle.»

PLUS:pc