NOUVELLES

Phil Dawson joue les héros et les 49ers battent les Packers 23-20 dans le froid

05/01/2014 08:08 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST
PC

GREEN BAY, États-Unis - Phil Dawson a réussi un placement de 33 verges alors qu'il n'y avait plus de temps au cadran, Colin Kaepernick a récolté 227 verges de gains par la voie des airs et 98 autres au sol et les 49ers de San Francisco ont défait les Packers de Green Bay 23-20, dimanche, dans un match de premier tour de l'Association nationale présenté dans des conditions glaciales.

Les deux équipes se sont échangé l'avance au quatrième quart et ce sont finalement les 49ers (13-4) qui ont porté le dernier coup. Kaepernick a échappé à la pression sur un troisième essai et huit verges à franchir avec une course de 11 verges jusqu'au 27 dans la zone des Packers avec 1:13 à faire à la rencontre. Dawson a réussi le placement de la victoire cinq jeux plus tard.

«Je voulais simplement trouver un moyen d'aller chercher un premier essai, a dit Kaepernick. Nous avions choisi un jeu, mais il ne s'est pas déroulé comme nous le voulions. Ç'a finalement bien fonctionné pour nous.»

Les champions en titre de la Nationale sont allés chercher la victoire dans des conditions qui avaient des allures de congélateur à viande. Le mercure indiquait moins 15 degrés Celsius lors du botté d'envoi et la température ressentie était d'environ moins 23 si l'on ajoute le facteur vent.

Les 49ers croiseront le fer avec les Panthers de la Caroline, dimanche prochain.

«Ils nous ont eus la première fois, a rappelé le secondeur NaVarro Bowman en revenant sur la victoire de 10-9 des Panthers contre les 49ers le 10 novembre dernier. Nous voulons avoir le meilleur cette fois-ci. Ce sont les éliminatoires. Vous gagnez ou vous rentrez chez vous.»

Un placement de 24 verges de Mason Crosby avait créé l'égalité 20-20 avec 5:06 à faire. Les 49ers ont cependant eu le temps nécessaire pour riposter.

Le quart des Packers (8-8-1) Aaron Rodgers avait fait son possible jusque-là afin de jouer les héros. Après un premier quart difficile, Rodgers a finalement complété 17 de ses 26 passes pour 177 verges de gains et un touché.

«Personnellement, c'est très décevant, a déclaré Rodgers. C'est frustrant de ne pas jouer votre meilleur match dans ces conditions. La défensive les a limités à 23 points. Nous aurions dû gagner le match.»

Kaepernick a rejoint Vernon Davis pour un majeur de 28 verges avec 10:39 à faire au match. Les Packers ont vite répliqué grâce à une course d'une verge de John Kuhn, ce qui donnait temporairement les devants aux Packers par quatre points.

Rodgers avait mis la table pour ce touché en se débarrassant de l'emprise d'un joueur des 49ers, évitant ainsi d'encaisser un sac sur un quatrième essai et deux verges à franchir, et avait repéré Randall Cobb pour un gain de 26 verges jusqu'à la ligne de quatre dans la zone des Niners.

Eddie Lacy a récolté 81 verges de gains sur 21 courses pour les Packers, alors que Frank Gore a amassé 66 verges de gains et un touché en 20 courses du côté des 49ers.

C'est cependant Kaepernick qui a encore une fois fait la différence et les 49ers ont signé une quatrième victoire de suite contre les Packers.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dix compétitions sportives les plus rentables