BIEN-ÊTRE

Boostez vos repas avec la patate douce

30/08/2013 03:01 EDT | Actualisé 05/01/2014 10:43 EST
Shutterstock
sweet potatoes

Cultivée surtout en Asie et en Amérique latine, la patate douce n'a rien à voir avec la pomme de terre, même si elle porte le nom familier de cette dernière. Toutes deux ne partagent pas la même carte d'identité. La première est une plante vivace, la seconde est un tubercule. Dans le cadre d'un régime amaigrissant, ou pour se faire le plein d'énergie, la patate douce gagnera facilement le match.

Son panel de variétés est large, pouvant proposer jusqu'à 500 espèces. Les cuisiniers français connaissent surtout la patate douce à la chair orangée. Mais, d'une manière générale, la patate douce est un cocktail de vitamines A, B2, B5, B6 et C. Un compilé idéal pour maintenir les bienfaits emmagasinés pendant l'été, mais aussi lutter contre le diabète et l'hypertension. L'ingrédient contient aussi du cuivre, du manganèse et des antioxydants. D'ailleurs, elle embarque deux fois plus de bêta-carotène que la carotte.

Plus important encore, la consommation de patates douces est recommandée par les médecins pour leurs substances aux propriétés antimutagènes, qui aident à prévenir la formation de cellules cancéreuses.

La patate douce, n'importe quand

La saveur sucrée, qui ne partage en rien le goût de la carotte malgré la couleur orangée de la chair, distingue la patate douce. Elle réussit ainsi à s'accommoder à tous les moments du repas, de l'entrée jusqu'au dessert. Pour les plus difficiles, le produit, cuit à l'eau ou au four, accompagne facilement une viande. La patate douce se transforme aussi en velouté, parfumé au bouquet garni. Sinon, les cuisiniers amateurs tenteront le dessert, avec la réalisation d'entremets, de marmelades, de biscuits et même de glaces.

INOLTRE SU HUFFPOST

Comment recycler vos pommes de terre