NOUVELLES

Kerry: les Etats-Unis prêts à un rôle "constructif" de l'Iran sur la Syrie

05/01/2014 05:25 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a assuré dimanche que les Etats-Unis accepteraient une contribution "constructive" de l'Iran lors de la future conférence de paix sur la Syrie à Genève.

"Nous serions heureux que l'Iran soit constructif", a déclaré M. Kerry aux journalistes lors d'une visite à Jérusalem.

"Tout le monde serait heureux que l'Iran soit constructif", lors de la conférence dite "Genève-2" sur le conflit en Syrie, a-t-il ajouté, appelant Téhéran à coopérer pleinement avec la communauté internationale dans ce dossier comme dans celui de son programme nucléaire controversé.

Les Etats-Unis ont dénoncé à plusieurs reprises le soutien militaire apporté par la République islamique au président syrien Bachar al-Assad ainsi qu'au Hezbollah chiite libanais, qui se bat aux côtés du régime contre la rébellion.

"Pourraient-ils (les Iraniens, NDLR) contribuer en marge?", s'est interrogé le chef de la diplomatie américaine, évoquant notamment une participation de la mission diplomatique iranienne à Genève.

"Mais cela doit être déterminé par le secrétaire général (des Nations unies Ban ki-moon) et les intentions de l'Iran", a poursuivi M. Kerry".

Le régime insiste sur une participation de l'Iran à la conférence qui doit se tenir à Montreux en Suisse à l'initiative des Etats-Unis et de la Russie pour tracer une voie de sortie du conflit qui a fait plus de 130.000 morts en moins de trois ans, selon le bilan d'une ONG syrienne.

Il s'oppose en revanche à celle de l'Arabie saoudite, en raison de son soutien à l'opposition, dont la principale coalition a annoncé qu'elle boycotterait la réunion.

jkb/jad-sst/agr/faa

PLUS:hp