NOUVELLES

Inde: l'espoir s'amenuise après l'effondrement d'un immeuble

05/01/2014 03:54 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

L'espoir s'amenuisait dimanche en Inde de retrouver des survivants dans les ruines d'un immeuble en construction qui s'est effondré la veille "comme un château de cartes" dans un village du sud-ouest.

Les secouristes ont retiré les corps de 13 ouvriers mais une vingtaine de personnes pourraient rester sous les décombres, selon un responsable local.

"Une quarantaine de personnes travaillaient quand l'immeuble s'est écroulé. Nous avons retrouvé 25 personnes mortes ou vivantes, et nous pensons donc qu'il pourrait rester (jusqu'à) 20 (ouvriers)" dans les gravats, a-t-il dit sous couvert d'anonymat.

L'immeuble s'est effondré en milieu d'après-midi à Canocone, un village du bord de mer au sud de Panaji, dans l'Etat touristique de Goa.

La police de Goa recherche le constructeur et le commanditaire, introuvables depuis samedi, et une enquête a été ouverte pour mise en danger de la vie d'autrui.

L'accident est le dernier d'une longue série qui met en lumière la mauvaise qualité des constructions en Inde et les violations des normes de sécurité alors que le pays, frappée par une corruption endémique, connait une grave crise du logement.

Selon des statistiques recueillies par le quotidien britannique The Guardian, 2.651 personnes ont été tuées en Inde en 2012 en raison de l'effondrement de 2.737 constructions dont des maisons et des ponts.

En septembre dernier, un immeuble délabré de cinq étages s'était effondré à Bombay, la capitale commerciale de l'Inde, tuant 60 personnes. Cet immeuble avait été recensé par les autorités municipales comme nécessitant des "réparations urgentes", selon les médias locaux.

En avril dernier, un autre immeuble s'est effondré à Bombay faisant 74 morts.

str-tha/sm/gab/pt

PLUS:hp