NOUVELLES

Froid intense aux États-Unis: des froids records sur le Midwest et le Nord-est

05/01/2014 04:34 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

CHICAGO - Un «tourbillon circumpolaire» touchait lundi une vaste région des États-Unis.

Une dense zone d'air froid en rotation allant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre frappe plus de la moitié du pays. Des avertissements de vent froid étaient en vigueur du Montana à l'Alabama et des records vieux de plusieurs décennies pourraient tomber.

Dans la région du Midwest, ce froid glacial survient dans la foulée d'une tempête qui a déposé jusqu'à 30 centimètres de neige en certains endroits. Des écoles sont notamment fermées à Chicago, Saint-Louis et Milwaukee, et il a été conseillé aux résidants de demeurer chez eux pour échapper au mauvais temps.

Le mercure devrait plonger à -35 degrés Celsius à Fargo, dans le Dakota du Nord; à -29 Celsius à Madison, au Wisconsin; à -26 Celsius dans le New Jersey; et à -27 Celsius à Indianapolis, à Minneapolis et à Chicago. Le refroidissement éolien pourrait entraîner des températures allant de -40 Celsius à -50 Celsius, tandis que New York attend un mercure de -12 Celsius pendant la nuit.

«Ce froid est tout simplement dangereux», a prévenu le météorologue Butch Dye, du Service météorologique national des États-Unis.

Il n'a pas fait aussi froid dans plusieurs parties des États-Unis depuis au moins deux décennies. Les risques d'engelures et d'hypothermie sont très élevés par un froid pareil.

À Indianapolis, le maire Greg Ballard a accru au «rouge» le niveau de l'alerte en ce qui a trait aux déplacements, ce qui interdit à tout citoyen de conduire, sauf pour les employés des services de secours ou pour les gens à la recherche d'un abri. La dernière fois que la ville a décrété une telle mesure remonte au blizzard de 1978. Quelques centaines de personnes se sont rendues dans des refuges d'urgence.

Dans les Dakotas, où un mercure de -45 Celsius était possible, le météorologue Philip Schumacher a conseillé aux automobilistes de s'équiper de trousses de survie et d'un chargeur à téléphone cellulaire en cas de pépin.

Il faisait -15 Celsius dimanche, lors du botté d'envoi du match de football entre les Packers de Green Bay et les 49ers de San Francisco au stade Lambeau Field, ce qui en fait un des matchs les plus froids jamais joués.

À 18 h dimanche, le Service météorologique national rapportait des chutes de neige de près de 30 centimètres à l'aéroport international O'Hare de Chicago, le plus fort total depuis la tempête de neige du 2 février 2011. Environ 1200 vols ont été annulés dans les aéroports de Chicago dimanche, et d'autres ont été annulés à Boston, Memphis et Nashville. Plus de 400 vols avaient été annulés lundi à Chicago.

À Chicago, les responsables du transport en commun ont distribué des passages gratuits aux itinérants pour leur permettre d'échapper au froid à bord des autocars et des trains. Au moins 14 personnes ont été légèrement blessées lundi matin, un peu avant 9h, quand un train qui entrait en gare à très faible vitesse n'a pas été en mesure de s'immobiliser correctement. Un autre train avait lui aussi dérapé vers 6h, sans faire de blessés, et les autorités attribuent ces incidents au mauvais temps.

Toutes les écoles du Minnesota étaient fermées lundi, tout comme plusieurs établissements du Wisconsin, de l'Illinois, de l'Indiana et de l'Iowa. Quelque 40 000 abonnés étaient privés de courant en Indiana, contre 16 000 dans l'Illinois et 2000 au Missouri.

Une vague de froid est aussi attendue mardi en Floride. Un représentant des cultivateurs d'agrumes a expliqué qu'un mercure d'au moins -2 Celsius pendant quatre heures consécutives est nécessaire pour endommager les fruits. Les récoltes d'agrumes étaient aussi menacées en Louisiane, tandis que le mercure glissait à -5 Celsius dans le nord de la Géorgie.

Les autorités ont demandé de s'enquérir de la santé des aînés et de proches ou voisins handicapés.

PLUS:pc