NOUVELLES

Explosion à Prague: Ramallah affirme que les armes trouvées sont légales

05/01/2014 04:58 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

PRAGUE - Un important diplomate palestinien nie que des armes découvertes dans l'ambassade palestinienne de Prague, en République tchèque, où un coffre-fort piégé a tué l'ambassadeur, étaient illégales.

À la suite de l'explosion de mercredi, la police tchèque dit avoir trouvé une cache d'armes. L'explosion a entraîné une détérioration des relations entre Ramallah et Prague.

Dans une entrevue donnée dimanche à une station de radio de Prague, le sous-ministre palestinien des Affaires étrangères, Taysir Jaradat, a précisé que ces armes se trouvaient dans l'ambassade depuis des années, et avaient été achetées à l'aide d'un permis ou avaient été reçues en cadeau. Il a affirmé qu'aucune d'entre elles n'étaient utilisée.

Pendant la Guerre froide, le Front de libération de la Palestine entretenaient d'étroites relations avec les pays du Bloc de l'Est.

L'ambassadeur tué mercredi, Jamal al-Jamal, un diplomate de carrière, venait tout juste d'entamer son mandat. La cause de l'explosion fait toujours l'objet d'une enquête, et le décès est traité comme un cas de négligence.

PLUS:pc