NOUVELLES

Coupe du monde/Tour de ski: le triomphe de la Norvège!

05/01/2014 12:23 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

Sans succès depuis la création en 2006, la Norvège a enfin triomphé dans le Tour de ski, épreuves par étapes de la Coupe du monde, avec un triplé dans le sillage de Therese Johaug puis un doublé dans celui de Martin Johnsrud Sundby, dimanche à Val di Fiemme, en Italie.

Avec les 400 points destinés à chaque vainqueur, Johaug et Sundby se sont installés confortablement en tête de la Coupe du monde, franchissant tous deux la barre des 1.000 points après 16 des 28 épreuves de la saison.

A 25 ans, Johaug a réussi là où elle et son illustre compatriote Marit Bjoergen avait toujours subi la loi de la Polonaise Justyna Kowalczyk, quadruple tenante du titre qui avait fait l'impasse sur l'édition 2013-14.

Portée par des centaines de supporteurs installés sur les pentes de l'Alpe Cermis, la championne à la toison d'or a bravé certaines portions à 24% des 9 km d'ascension disputée sous une neige de plus en plus forte jusqu'au sommet.

A l'arrivée, la championne olympique et quadruple médaillée d'or mondiale de relais s'effondrait dans la neige, tout comme ses compatriotes Astrid Uhrenhodt Jacobsen, 20 secondes plus tard, puis Heidi Weng près de trois minutes après.

Le bonheur partagé, le trio s'est transformé en supporteurs pour l'ascension des messieurs durant laquelle Sundby confirmait qu'il était, à 29 ans, l'homme en forme du début de saison.

Parti en tête, le fondeur d'Oslo s'est arraché sur la pente pour parvenir au somet avec 38 secondes d'avance sur son compatriote Chris Jespersen.

Seul l'Autrichien Johannes Duerr, meilleur chrono de l'ultime étape disputée en style libre, privait la Norvège d'un nouveau triplé en écartant du podium Petter Northug, deuxième du Tour en 2009, 2010 et 2011.

Même le Russe Alexander Legkov a subi la loi de Sundby, probablement concentré sur les JO à domicile le mois prochain.

Côté Français, Jean-Marc Gaillard a terminé à la 12e place, Aurore Jean à la 15e, tandis que le jeune Robin Duvillard était crédité du 5e chrono de l'ascension pour terminer à un très encourageant 21e rang.

sg/bm

PLUS:hp