NOUVELLES

Coupe d'Angleterre - Nouvelle désillusion pour Manchester United

05/01/2014 01:59 EST | Actualisé 07/03/2014 05:12 EST

L'élimination de Manchester United, battu chez lui par Swansea (2-1), est la grosse surprise des 32e de finale de la Coupe d'Angleterre, qui ont en revanche vu les qualifications logiques de Chelsea et Liverpool, qui ont battu sur le même score (2-0) à Derby County (D2) et à Oldham (D3).

L'autre sensation dominicale est venue de Nottingham, où West Ham a été fessé (5-0) par Forrest (D2).

Même si les Gallois de Swansea évoluent en Premier League et se forgent, sous la houlette du Danois Michael Laudrup, une réputation d'équipe joueuse, l'exploit est de taille, puisque c'est la première fois de leur histoire qu'ils s'imposent à Old Trafford.

Et la victoire ne souffre d'aucune contestation tant les Swans ont fait plus que jeu égal avec des Red Devils, qui font de moins en moins peur en cette saison de transition après le départ en retraite d'Alex Ferguson et de tous les dangers pour son successeur David Moyes.

MU, qui accuse déjà 11 points de retard en Premier League sur le leader Arsenal et conserve donc peu de chances de conserver son titre de champion d'Angleterre, est donc d'ores et déjà hors course en Cup. Il ne lui reste plus que la coupe de la Ligue, où il affrontera Sunderland en demi-finales aller-retour et la Ligue des champions (8e de finale contre Olympiakos) pour espérer sauver sa saison et prolonger le bail de plus en plus fragilisé de Moyes.

C'est en fin de match que Manchester a craqué, d'abord réduit à dix après l'exclusion logique de Fabio (81e), avant que l'Ivoirien Bony de la tête ne crucifie Lindegaard à la dernière minute du temps réglementaire.

Auparavant, Routledge, en contre, avait ouvert le score pour Swansea (12e), mais Hernandez avait égalisé quatre minutes plus tard, donnant la vaine illusion que Manchester, même privé de Rooney et Van Persie, pourrait définitivement renverser la situation.

Chelsea, de son côté, a tranquillement tenu son rang au Pride Park Stadium chez le 4e de la Championship, Derby County entraîné par Steve McClaren. Les Blues ont pris leur temps, puisque l'ouverture du score d'Obi Mikel, pour son 300e match sous les couleurs de Chelsea, est survenue à la 66e minute.

C'est Oscar, cinq minutes plus tard, qui a scellé la rencontre d'une frappe tendue, offrant à son entraîneur José Mourinho un rayon de soleil après l'annonce du décès de son compatriote Eusebio, légende du football mondial.

une humiliation pour West Ham

Sans Suarez, resté sur le banc, Liverpool a également dû se montrer patient pour se débarrasser d'Oldham Athletic. L'Espagnol Aspas a ouvert le score d'une belle volée (54e), avant de toucher le poteau, mais c'est un but contre son camp de Tarkowski qui a donné plus d'ampleur au succès des Reds.

Au lendemain de l'élimination surprenante d'Aston Villa, battu chez lui (2-1) par Sheffield United (D3), c'est une véritable humiliation qu'a subie West Ham (5-0) à Nottingham, pensionnaire de 2e division. Un triplé en 14 minutes de Jamie Paterson a notamment permis à Forrest de créer un exploit digne de ses heures de gloire datant de la fin des années 70.

Sam Allardyce, le manager de West Ham, qui a fait 9 changements par rapport à son onze-type et lancé dans le bain trois jeunes joueurs en raison d'un effectif limité, n'a pu que constater les dégâts sur ITV: "Quel choix avais-je ? Je n'en avais pas d'autre".

Sunderland, 3e club de Premier League en lice dimanche après-midi, a lui battu Carlisle United (3-1).

Samedi, Arsenal avait éliminé le voisin honni Tottenham (2-0), tandis que Manchester City avait concédé le nul (1-1) à Blackburn et devra rejouer le match, chez lui cette fois.

nip/bm

PLUS:hp