NOUVELLES

Svendsen devance son compatriote Bjoerndalen et remporte la poursuite d'Oberhof

04/01/2014 11:55 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

OBERHOF, Allemagne - Le Norvégien Emil Hegle Svendsen a remporté la poursuite masculine de la Coupe du monde de biathlon d'Oberhof, en Allemagne, samedi, pour ainsi décrocher sa deuxième victoire en autant de jours.

Svendsen a profité des erreurs de son compatriote Ole Einar Bjoerndalen à la dernière phase de tir. Le vainqueur n'a raté qu'une seule cible et a complété la course de 12,5 kilomètres en 34 minutes et 47,7 secondes, devançant Bjoerndalen au fil d'arrivée par 35,6 secondes.

Bjoerndalen — qui a remporté six médailles olympiques et figure parmi les légendes de la discipline — menait avant la dernière phase de tir, où il a raté deux cibles. Ç'a permis à Svendsen, qui a battu son coéquipier par seulement 0,4 seconde lors du sprint de vendredi, d'obtenir sa 33e victoire en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

Le meneur au classement de la Coupe du monde, le Français Martin Fourcade, a complété le podium avec un retard d'une minute, après avoir raté trois cibles.

Le Canadien Macx Davies a abouti en 54e position, à 5:46,3 du vainqueur.

Objectif atteint pour Godbout

Chez les dames, la biathlonienne québécoise Claude Godbout a pris le 55e rang de la poursuite individuelle.

«Les conditions étaient pourtant mieux qu'hier, a-t-elle noté. C'était beaucoup moins venteux et brumeux. Mais en poursuite, parfois il y a du stress supplémentaire qui s'ajoute et c'est peut-être ce qui est entré en ligne de compte pour plusieurs.

«Ç'a été une très belle expérience quand même et j'en ai profité, a poursuivi Godbout, qui participait à la troisième Coupe du monde de sa carrière. J'ai essayé de me donner le plus possible. Mon objectif était de terminer parmi les 60 premières du sprint pour me qualifier pour la poursuite. Je suis contente d'y être parvenue.»

La Lévisienne, qui a raté huit cibles, a fini à 9:29,7 de la gagnante, la Bélarusse Darya Domracheva.

Domracheva s'est imposée en 33:35,8 malgré trois cibles ratées au champ de tir. La Finlandaise Kaisa Makarainen a suivi 34,6 secondes plus tard pour finir au deuxième rang, tandis que la Norvégienne Synnoeve Solemdal, en retard de 1:11,7, a conclu au troisième échelon.

PLUS:pc