NOUVELLES

Ski acrobatique: Kingsbury et Dufour-Lapointe remportent l'or à Calgary

04/01/2014 06:04 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

CALGARY - Mikaël Kingsbury a presque tout gagné ce qu'il y avait à gagner chez les hommes en bosses. La seule chose qui manque à son palmarès est peut-être la plus importante, et il aura bientôt l'occasion d'ajouter cette dernière médaille à sa récolte.

Le skieur originaire de Deux-Montagnes et âgé de 21 ans est le champion du monde en titre et a remporté le titre général de la Coupe du monde de bosses lors des deux dernières années. Kingsbury sera donc le favori le mois prochain lors des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, quand il tentera de compléter sa collection.

Son principal rival sera son compatriote Alexandre Bilodeau, qui est justement le champion olympique en titre.

Kingsbury a remporté les grands honneurs samedi à la Coupe du monde de ski acrobatique de Calgary. Kingsbury et Bilodeau sont montés sur les deux plus hautes marches du podium, devant l'Américain Patrick Deneen.

Du côté des dames, la Montréalaise Justine Dufour-Lapointe a eu le dessus sur l'Américaine Hannah Kearney et a décroché l'or. Chloé Dufour-Lapointe a complété le podium.

Kingsbury a obtenu une note de 86,50 en finale, devançant ainsi Bilodeau et ses 84,76 points. Bilodeau n'a pas rencontré les journalistes à Calgary après la course et le skieur de 26 ans n'a pas participé à un appel conférence un peu plus tard.

Son entraîneur Michel Hamelin a confirmé que Bilodeau croyait qu'il aurait dû obtenir une meilleure note de la part des juges, tout en ajoutant que Bilodeau recevait des traitements de routine pendant l'appel conférence.

«C'est une déception, a admis Hamelin en parlant de la deuxième place de Bilodeau. Il y a certaines choses qui semblent toujours un peu pencher vers Kingsbury. Les deux ont pratiquement la même qualité de ski, les mêmes sauts et la même vitesse.

«Par contre, du côté d'Alexandre, son "double full" en haut du parcours... C'est celui qui le fait le mieux, mais ça ne semble pas être payant. La perception des juges, versus la mienne et celle d'autres entraîneurs, quand nous regardons la descente, les juges ne semblent pas donner ce que ça vaut.

«La perception aussi des juges versus la mienne, si on est deuxième, tout le monde est conscient que les deux descentes sont incroyables. Mais si on regarde le score, il y a des fois 1,4 ou 1,5 point entre le gagnant et Alexandre. Ça, à mon oeil, c'est beaucoup trop.»

Pour sa part, Kingsbury a triomphé à Calgary lors des quatre dernières années et il a admis adorer cette piste.

«Calgary est le meilleur arrêt de la Coupe du monde pour moi jusqu'ici, a-t-il dit. Je me sens chez moi partout à travers le Canada. Oui, j'ai hâte de skier au Québec, mais cette piste-ci est géniale.

«Je me sentais très confiant aujourd'hui. C'est ce qui est le plus important. Je me sentais très bien et j'étais en forme. J'ai hâte à Sotchi.»

Bilodeau, Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe ont déjà leur place au sein de l'équipe olympique canadienne. Kingsbury domine le classement de la Coupe du monde avec deux victoires en autant d'épreuves cette saison.

Dufour-Lapointe avait également obtenu l'or à Calgary l'an dernier.

«Aujourd'hui, j'ai bien fait, car j'ai été rapide et je n'ai pas fait d'erreur lors des sauts et c'est ce qu'il faut faire pour gagner, a dit la cadette des trois soeurs Dufour-Lapointe. De gagner l'or dans son pays, c'est incroyable.»

L'aînée des Dufour-Lapointe, Maxime, a pris le cinquième rang.

Les skieurs auront un horaire chargé au cours des prochaines semaines avec des arrêts à Deer Valley, Lake Placid et Val Saint-Côme, avant la fin du mois de janvier.

PLUS:pc