NOUVELLES

Manifestations à Sotchi: Vladimir Poutine assouplit les règles

04/01/2014 10:16 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

MOSCOU - Le président russe a assoupli certaines règles encadrant le droit de manifester à Sotchi et à l'extérieur pendant les Jeux olympiques et paralympiques.

Un message publié samedi sur le site internet du Kremlin signale que les réunions, rassemblements, manifestations, marches et piquets n'étant pas liés aux Jeux olympiques pourraient se tenir à certains endroits ou le long de certaines routes approuvées par le ministère de l'Intérieur.

L'an dernier, Vladimir Poutine avait banni par décret toutes les manifestations non reliées aux Jeux olympiques à Sotchi entre le 7 janvier et le 21 mars. Cette décision avait été critiquée par des organismes de défense des droits et libertés.

Même si l'assouplissement annoncé samedi abolit l'interdiction stricte de manifester, les autorités russes sont généralement réticentes à accorder des permis de manifester aux groupes d'opposition et aux critiques.

Le mois dernier, le dirigeant du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a affirmé que Moscou avait promis de réserver certaines zones publiques de Sotchi pour la tenue de manifestations. On ignore, pour l'instant, si les nouvelles règles édictées samedi limitent les manifestations à ces zones.

«Nous accueillons favorablement cette annonce — elle s'inscrit dans la lignée de ce que Vladimir Poutine nous avait assuré l'an dernier et dans les plans des autorités russes d'assurer la liberté d'expression pendant les Jeux olympiques tout en organisant des Jeux sécuritaires», a indiqué Mark Adams, porte-parole du CIO.

Si l'on se fie aux propos tenus samedi par le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, les manifestations seront autorisées à un seul endroit.

«Les organisateurs des Jeux olympiques, les leaders de la région de Krasnodar et la mairie de Sotchi ont reçu l'ordre du président de sélectionner une place publique dans la ville où les rassemblements, les manifestations et autres événements (...) pourraient se tenir librement», a affirmé M. Peskov, cité par l'agence de presse R-Sport.

Vladimir Poutine était à Sotchi samedi pour inspecter les installations en prévision des Jeux olympiques, qui auront lieu du 7 au 23 février dans la ville balnéaire située au bord de la mer Noire.

Les inquiétudes relatives à la sécurité de l'événement ont été ravivées la semaine dernière. Deux attentats à la bombe ont frappé la ville de Volgograd, faisant 34 victimes.

Personne n'a revendiqué l'un ou l'autre de ces attentats, mais ceux-ci surviennent quelques mois après que le leader rebelle tchétchène Doku Umarov eut menacé de lancer des attaques terroristes contre la population civile, notamment à l'occasion des Jeux de Sotchi.

PLUS:pc