NOUVELLES

La police jamaïcaine enquête sur la mort d'une Canadienne de 53 ans

04/01/2014 07:38 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

SAINT ANN, Jamaïque - La police jamaïcaine a ouvert une enquête afin d'éclaircir les circonstances entourant le décès d'une Canadienne de 53 ans, dont le corps a été découvert sans vie lundi.

Le «Jamaica Observer» a rapporté sur son site web que la femme avait été identifiée comme étant Shirley Lewis-McFarlane, originaire d'Aurora, en Ontario.

La cause du décès n'a pas encore été déterminée.

Cependant, le «Jamaica Observer» indique que le corps de Mme Lewis-McFarlane a été trouvé avec des contusions au visage, dans la chambre à coucher d'une maison de la communauté de Saint Ann, dans le nord de l'île.

Selon la police, il n'y avait aucune trace d'entrée par effraction dans la résidence où elle demeurait.

Mme Lewis-McFarlane serait récemment arrivée en Jamaïque, un pays qu'elle aurait visité à de nombreuses reprises auparavant.

Ses amis et ses proches ont exprimé leur stupéfaction et leur douleur sur Facebook, rappelant son «esprit aventureux» et son rire «contagieux».

«Cela semble irréel. Tout ça — sa mort, les informations, les petits détails qui vont de pair avec les démarches pour une cérémonie», a écrit une femme identifiée simplement comme la fille de la victime.

«Maman, nous allons tenter de te donner tout ce que tu as toujours voulu. Tu ne méritais pas ce qui s'est passé, mais tu mérites un merveilleux endroit pour ton dernier repos», a écrit Jasmine Gavigan.

Stephanie Dawber-Richards, qui affirme avoir habité près de chez Mme Lewis-McFarlane et de ses trois enfants, affirme que son amie manquera à tous ses proches.

«Shirley, tu es une femme et une mère fantastique et nous nous souviendrons toujours de toi comme de la femme merveilleuse que tu étais», a-t-elle écrit.

«Repose en paix Shirley, puissent tes rayons de bonheur nous éclairer et remplir nos vies avec la joie que tu dégageais.»

PLUS:pc