NOUVELLES

Irak: le centre de Falloujah contrôlé par des insurgés liés à Al-Qaïda

04/01/2014 04:48 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

BAGDAD - Le centre de Falloujah, une importante ville d'Irak, est complètement contrôlé par des insurgés liés à Al-Qaïda, a annoncé la police samedi.

Hadi Razeif, chef de la police de la province d'Anbar, dans le centre de l'Irak, a expliqué que les policiers s'étaient complètement retirés du centre-ville de Falloujah pour se replier en périphérie.

Le périmètre autour de la ville est contrôlée par la police, mais «le peuple de Falloujah est prisonnier» des combattants de l'État islamique d'Irak et du Levant, une organisation extrémiste liée à Al-Qaïda, a dit M. Razeif lors d'une entrevue en arabe avec la chaîne Al-Arabiya.

Falloujah, de même que la capitale provinciale de Ramadi, était un bastion des insurgés islamistes durant la guerre menée par les États-Unis. Depuis une semaine, des extrémistes ont pris le contrôle d'une grande partie des deux villes et repoussent les incursions des forces gouvernementales.

Les troupes gouvernementales, appuyées par des chefs de tribus sunnites opposés à Al-Qaïda, encerclent Falloujah depuis plusieurs jours et ont réussi à entrer dans certaines parties de Ramadi.

Vendredi, les troupes ont bombardé à l'artillerie lourde des positions des insurgés en périphérie de Falloujah, a déclaré un responsable militaire sous le couvert de l'anonymat.

La province d'Anbar, une vaste région désertique frontalière avec la Syrie et la Jordanie, était le coeur de l'insurrection sunnite qui a émergé contre les troupes américaines et le gouvernement irakien après l'invasion de 2003 ayant mené au renversement de Saddam Hussein. C'est à cette époque que le réseau terroriste Al-Qaïda s'est implanté en Irak.

PLUS:pc