NOUVELLES

Explosion à Nairobi: un blessé, selon la police

04/01/2014 02:28 EST | Actualisé 06/03/2014 05:12 EST

Une bombe a explosé samedi à Nairobi dans un magasin du quartier de Eastleigh où vivent majoritairement des Somaliens, faisant un blessé, a annoncé la police kényane.

Cette attaque est la dernière d'une série d'attentats à la bombe et à la grenade au Kenya.

"Il y a eu un blessé (...) Une personne d'origine somalienne a laissé un sac contenant un engin explosif artisanal dans un magasin", a déclaré le chef de la police de Nairobi, Benson Kibue. La police a lancé un appel à témoins pour retrouver le poseur de bombe.

Depuis que les troupes kényanes ont envahi le sud de la Somalie en octobre 2011 pour chasser les islamistes shebab en lien avec Al-Qaïda, le pays a été frappé par une série d'attentats.

Des groupes locaux dont le groupe islamiste Al-Hijra, une organisation radicale auparavant connue sous le nom de Centre de la jeunesse musulmane, opèrent au Kenya et sont en liens avec les islamistes shebab.

Des grenades ont explosé dans plusieurs restaurants de certaines zones surpeuplées de Nairobi, ainsi que sur la côte touristique donnant sur l'océan Indien. Une autre série d'attaques a également frappé la région reculée du nord-est du Kenya, à la frontière de la Somalie.

Lors d'une attaque à la grenade jeudi, dix personnes ont été blessées dans un restaurant à Diani, une station touristique populaire sur la côte kényane.

Les shebab avaient revendiqué le brutal attentat du mois dans le centre commercial de Wesgate à Nairobi en septembre, dans lequel au moins 67 personnes sont mortes après quatre jours de siège dans ce centre très fréquenté par les touristes étrangers.

Dans la soirée de mercredi, les shebab ont fait explosé deux bombes dans un hôtel de la capitale somalienne, faisant 11 morts. Le groupe islamiste a déclaré que cette attaque était le début de sa campagne pour la nouvelle année.

mom-pjm/jmm/cld/sba

PLUS:hp