NOUVELLES

Bangladesh : violences et grève générale à la veille des législatives

04/01/2014 05:11 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

Tandis que l'opposition a appelé à la grève générale à la veille des élections législatives, des dizaines de bureaux de vote ont été incendiés et un train attaqué samedi au Bangladesh, théatre de violences ayant fait au moins un mort.

Selon la police, un militant de l'opposition a été tué à Patgram lors d'affrontements avec des partisans de l'Awami League au pouvoir.

Des manifestants ont tenté de mettre le feu, et y sont parvenus dans certains cas, à pas moins de 34 bureaux de vote, selon la police et des responsables du scrutin.

Ces derniers ont assuré que la grève générale de 48 heures, qui a commencé samedi, n'empêcherait pas la tenue du scrutin. Les autorités assurent avoir pris des mesures de sécurité supplémentaires pour permettre aux électeurs de se rendre aux urnes.

Quelque 150 personnes ont perdu la vie depuis octobre dernier, dans des affrontements politiques. La présence de 50 000 soldats pour assurer la sécurité dans les bureaux de vote et aux abords n'a pas suffi à endiguer la violence.

Les États-Unis, l'Union européenne et le Commonwealth ont refusé d'y dépêcher des observateurs.

Pas moins de 21 partis d'opposition, dont le Parti nationaliste du Bangladesh, refusent de participer à l'élection législative de dimanche qu'ils qualifient de farce.

Ce boycottage devrait assurer la victoire à la première ministre sortante, Sheikh Hasina Wajed, mais risque d'accentuer les violences dans le pays.

La première ministre a refusé la mise en place d'un gouvernement neutre et provisoire avant l'organisation d'élections et la démission de son gouvernement, tel que réclamé par l'opposition.

Sheikh Hasina Wajed a accusé la chef de l'opposition Sheikh Khaleda Zia de prendre le pays en otage en appelant à la grève générale.

Le pays vit les violences les plus meurtrières depuis sa création en 1971. Entre 300 et 500 personnes ont péri ces derniers mois, dont 140 lors de manifestation depuis le mois d'octobre.

PLUS:rc