NOUVELLES

Le chanteur Phil Everly, membre du duo The Everly Brothers, est décédé

03/01/2014 11:06 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Phil Everly, qui aux côtés de son frère Don a formé un important duo musical qui a touché les coeurs de nombreux fans et stimulé leur imagination, est décédé vendredi. Il était âgé de 74 ans.

Selon son fils Jason, M. Everly a succombé à une maladie pulmonaire obstructive chronique dans un hôpital de Burbank, non loin de Los Angeles.

Phil et Don Everly ont aidé à tracer le modèle de la musique rock 'n' roll à la fin des années 50 et au début des années 60, grâce à une musique hautement harmonieuse, qui a capturé le désir et l'angoisse d'adolescents issus de la génération du baby-boom à la recherche d'une façon de s'exprimer au-delà des simples platitudes de la musique pop de l'époque.

Au début de leur carrière, les membres des Beatles se sont eux-mêmes surnommés «The English Everly Brothers».

«Nous leur devons tout. Ce sont eux qui ont parti le bal», a déjà dit Bob Dylan à leur sujet.

La liste des succès des Everly Brothers inclut, notamment, «Wake Up Little Susie» et «Bye Bye Love».

En tout, leur carrière s'est étendue sur une période de cinq décennies, bien qu'ils aient chanté séparément de 1973 à 1983. Pendant leurs années de gloire, entre 1957 et 1962, ils ont vu 19 de leurs chansons se hisser dans le top-40 du palmarès.

Les deux artistes se sont séparés en 1973 à la suite d'une dispute, après 16 ans de succès, mais sont revenus ensemble en 1983, «confirmant le tout avec une étreinte», avait résumé Phil Everly.

Bien que les succès aient été moins nombreux à la fin des années 1980, le duo a connu de bons moments lors de tournées aux États-Unis et en Europe.

Phil et Don Everly ont été intronisés au Temple de la renommée du Rock 'n' Roll en 1986, la même année lors de laquelle ils ont enregistré un disque pop-country, «Born Yesterday».

Don Everly a vu le jour en 1937 à Brownie, au Kentucky, de parents qui étaient des chanteurs de musique folk et country. Phil est né le 19 janvier 1939 à Chicago, où leurs parents, Ike et Margaret, avaient déménagé parce que le paternel ne voulait plus travailler dans les mines de charbon.

Les deux frères ont commencé à chanter des pièces de musique country en 1945, dans le cadre de l'émission radiophonique de leur famille à Shenandoah, en Iowa.

Leur percée s'est amorcée lorsqu'ils ont déménagé à Nashville, au milieu des années 50, et signé un contrat avec Cadence Records, une compagnie située à New York.

Leur séparation est survenue dans des circonstances inattendues, lorsque Phil Everly a projeté sa guitare au sol et quitté la scène lors d'un concert au Knott's Berry Farm, en Californie.

«Les Frères Everly sont morts il y a dix ans», avait alors lancé son frère au public.

Pendant cette séparation, ils ont poursuivi leur carrière en solo, sans trop de panache. Phil a également eu un rôle dans le film «Doux, dur et dingue» (Every Which Way but Loose) de Clint Eastwood.

De son côté, Don a enregistré quelques disques avec des amis de Nashville, offert des spectacles dans des clubs locaux, en plus de jouer de la guitare et d'agir à titre de choriste lors de sessions d'enregistrement.

Lors d'une entrevue accordée à l'Associated Press en 1986, Don Everly a expliqué que le duo a connu du succès parce qu'il n'a jamais suivi les tendances.

«Nous faisions ce que nous aimions et nous avons suivi notre instinct. Le rock 'n' roll a survécu, et nous avions raison à ce sujet. La musique country a survécu, et nous avions raison à ce sujet. Vous pouvez mélanger les deux genres, mais les gens disaient qu'on ne pouvait pas.»

En 1988, les deux frères ont commencé à animer un concert-bénéfice annuel à Central City, au Kentucky, afin de recueillir des fonds pour la région.

PLUS:pc