NOUVELLES

L'année 2013 a été la plus chaude jamais enregistrée en Australie

03/01/2014 02:11 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

L'année 2013 a été la plus chaude jamais observée en Australie, avec des vagues de chaleur inhabituellement longues et des incendies de forêts dévastateurs, a annoncé vendredi le Bureau australien de la météorologie.

"Depuis 1910, date à laquelle la collecte des données a commencé, 2013 est l'année la plus chaude", a indiqué l'organisme dans un communiqué.

L'été 2012-2013 a été le plus chaud de tous, avec une vague de chaleur prolongée, entre le 31 décembre 2012 et le 19 janvier 2013, jour où le mercure est descendu pour la première fois sous les 45° dans le pays continent.

Le printemps a également été le plus doux jamais enregistré et seuls deux hivers avaient été plus cléments depuis 1910. Sur toute l'année, la température moyenne s'établit 1,2° au dessus de la moyenne générale.

Le Bureau de la Météo a rappelé que début 2013, la Tasmanie avaient été en proie à des feux destructeurs tandis que plus tard dans l'année, la douceur de l'hiver et la précocité du printemps ont provoqué "dans la région de Sydney les pires incendies depuis au moins 1968".

L'organisme, qui a dû ajouter l'an dernier de nouvelles couleurs à son échelle des températures pour illustrer les pics de chaleur, a indiqué que le réchauffement observé en Australie était conforme aux tendances climatiques planétaires.

Roger Jones, membre d'un groupe de travail intergouvernemental sur le climat, a déclaré que ce réchauffement concernait l'ensemble du pays.

"Tandis que la hausse moyenne des températures peut paraître bénigne, la cadence des vagues de chaleur s'accélère rapidement", a-t-il souligné.

"La raison pour laquelle les vagues de chaleur sont plus longues et plus fortes n'est pas encore très évidente, mais elles aggravent le risque d'incendie et le stress des animaux, des plantes et des humains de manière plus brutale que les études ne l'avaient anticipé".

Les scientifiques ont également tiré le signal d'alarme sur le fait que cette année exceptionnellement chaude soit intervenue alors qu'il n'y avait pas de phénomène El Nino, qui engendre en Australie sécheresse et chaleur.

mfc/bp/sls/cw/gab/ml

PLUS:hp