NOUVELLES

La demande d'électricité est forte, mais aucun record n'a été battu

03/01/2014 01:32 EST | Actualisé 05/03/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Québec est passé bien proche, jeudi soir, d'atteindre une nouvelle pointe de consommation d'électricité.

Vers 17 h 15, la demande d'énergie s'est élevée à 38 750 MW, frôlant à 47 MW près le niveau historique de 38 797 MW établi le 23 janvier 2013.

La consommation d'énergie devrait être légèrement en baisse, vendredi. À 8 h 40, Hydro-Québec a enregistré une consommation de 36 940 MW et elle devrait se maintenir aux alentours de 37 000 MW au courant de la journée.

Pour se donner une certaine «marge de manoeuvre», la société d'État maintient ses recommandations auprès de ses abonnés pour qu'ils réduisent leur consommation d'énergie.

Selon le porte-parole Mathieu Rouy, il n'y a pas de danger de pannes. Mais lors de pointes de consommation, le réseau se rapproche de la marge de sécurité qu'Hydro-Québec doit maintenir.

Plutôt que d'importer de l'énergie des réseaux voisins — une solution coûteuse, selon M. Rouy — la société d'État sollicite ses clients pour éviter de dépasser cette limite en période de pointe. Une solution qui est avantageuse pour tous les Québécois, estime-t-il.

De 6 h à 9 h et de 16 h à 20 h , Hydro-Québec demande aux Québécois de réduire le chauffage d'un à deux degrés, de reporter l'utilisation d'appareils électroménagers énergivores tels que la sécheuse et le lave-vaisselle, d'éteindre les décorations de Noël et de limiter dans la mesure du possible la consommation d'eau chaude.

PLUS:pc