NOUVELLES
03/01/2014 09:48 EST | Actualisé 03/01/2014 09:48 EST

Le cyclone Bejisa fait un mort et 15 blessés sur l'île de la Réunion

RICHARD BOUHET via Getty Images
People stand in middle of damages on January 3, 2014 in Saint-Pierre on the French La Reunion overseas island. One person died and 15 were injured after Bejisa cyclone packing winds of 150 kilometres (95 miles) an hour brushed by the French Indian Ocean island of Reunion, officials said today. A red alert asking residents to remain indoors was lifted. But the cyclone caused widespread damage uprooting trees, damaging and flooding dozens of homes and severing power and water supplies. AFP PHOTO RICHARD BOUHET (Photo credit should read RICHARD BOUHET/AFP/Getty Images)

Le puissant cyclone Bejisa a fait un mort et 15 blessés, dont deux graves, et d'importants dégâts sur l'île française de la Réunion dans l'Océan indien, où l'alerte a cependant été levée, selon un nouveau bilan officiel donné vendredi.

Une personne âgée a été retrouvée morte dans la nuit de jeudi à vendredi à l'extérieur de son domicile, a annoncé le préfet de la Réunion Jean-Luc Marx.

L'oeil du cyclone Bejisa est passé à proximité immédiate de l'île jeudi en fin d'après-midi, longeant la côte ouest, à une quinzaine de kilomètres au large pour se diriger vers le sud, provoquant des pluies abondantes et des rafales de vent extrêmement violentes, atteignant 151 km/h à Petite France (ouest), selon les services météo locaux.

Au total, 2 personnes ont été grièvement blessées en chutant d'un toit et d'une échelle, 13 ont été légèrement touchées. La plupart n'avaient pas respecté les consignes d'alerte rouge interdisant toute sortie. Celle-ci a été levée à 09H00 locales.

Des dizaines d'habitations en bois ont perdu leur toit ou ont été inondées par la montée des eaux.

Quelque 172 000 foyers étaient privés d'électricité à 20h00 locales, selon l'opérateur électrique EDF, suite à des ruptures de lignes. Près du quart de la population de l'île, soit environ 200 000 habitants, a subi des coupures d'eau, selon la préfecture.

Le réseau routier, jonché d'arbres déracinés, de fils électriques, de branchages ou submergé par les eaux, était impraticable dans de nombreuses communes, principalement dans l'ouest.

L'impressionnante houle cyclonique qui a déferlé sur le littoral ouest, a entraîné l'évacuation de quelques dizaines de personnes à Saint-Paul et une cinquantaine à Saint-Leu. Dans le sud, environ 250 personnes ont été accueillies dans des centres d'hébergement.

L'alerte rouge avait été déclenchée à 10H00 à l'approche de Bejisa classé "cyclone tropical" par Météo-France et "cyclone tropical intense" par une station météo américaine.

A l'approche du passage du cyclone, La Réunion a été totalement coupée de l'extérieur, les aéroports et le port ayant été fermés. L'aéroport international Roland-Garros devrait rouvrir vendredi matin "si les conditions le permettent", selon le représentant de l'Etat.

Les compagnies Corsair et Air Austral avaient annoncé le maintien de leur vol au départ de Paris jeudi soir, pour des arrivées prévues vendredi en fin de matinée sur l'île.

Découvrez les premières photos ci-dessous:

Le cyclone Bejisa frappe la Réunion

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.