NOUVELLES

Éclosion de H1N1 en Alberta : pas d'inquiétude dans la région de Québec

03/01/2014 03:05 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

La recrudescence des cas d'infection au virus H1N1 en Alberta n'inquiète pas les responsables de la Santé publique de la région de Québec.

À Québec, les autorités de la santé se font rassurantes et qualifient la saison grippale d'habituelle pour le moment.

Toutefois pour plus de protection, les personnes vulnérables peuvent recourir à la vaccination, souligne le Dr Jasmin Villeneuve de la Santé publique.

La souche H1N1 qui circule depuis l'éclosion massive de 2009 est incluse dans le vaccin contre l'influenza offert cette année.

« Le vaccin à chaque année comprend toujours trois souches : deux souches de type A une souhe de type B, et les souches qui circulent actuellement au Canada, les principales sont les trois qui sont comprises dans le vaccin », dit-il.

Le virus H1N1 avait donné lieu à une campagne de vaccination massive en 2009. La protection qu'entraîne la vaccination peut durer quelques années, mentionne le Dr Villeneuve.

« Quand on a déjà été vacciné, on ne part pas à zéro. Il y a toujours quelque chose qui reste au niveau de l'immunité. Donc, quelqu'un qui aurait déjà été vacciné qui pourrait être réexposé, même s'il n'a pas été revacciné, pourrait déjà avoir une certaine protection », explique-t-il.

Les cliniques de santé offrent toujours le vaccin saisonnier. Les personnes qui le souhaitent peuvent aussi contacter leur CLSC.

En Alberta, une éclosion du virus H1N1 a fait cinq morts jusqu'à présent. Plus de 960 personnes ont été infectées et 270 hospitalisées. Le ministère albertain de la Santé a ouvert des centres de vaccination vendredi dans plusieurs communautés.

PLUS:rc