NOUVELLES

USA: un incendie criminel vise le consulat de Chine à San Francisco

02/01/2014 10:13 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

Le consulat de Chine à San Francisco a été visé le soir du Nouvel An par un incendie criminel qui a provoqué des dégâts importants, a indiqué jeudi un porte-parole du consulat, appelant les autorités américaines à protéger le personnel diplomatique chinois.

Le département d'Etat américain a fait part de sa "profonde préoccupation" et promis de retrouver puis traduire en justice l'auteur de l'attaque.

Un assaillant a lancé "deux seaux d'essence contre la porte du consulat et y a mis le feu" mercredi à 21H25 heure locale (05H25 GMT jeudi), provoquant des "dégâts importants", a précisé le porte-parole dans un communiqué publié sur le site internet du consulat.

La police et les pompiers de la ville, ainsi que les services de sécurité diplomatique du département d'Etat américain ont "immédiatement" réagi, selon la même source.

Le consulat était à ce moment-là fermé au public, mais quelques employés y travaillaient.

Avant de mettre le feu, l'auteur des faits avait garé une camionnette devant le consulat, a ajouté le porte-parole, qui ne donne aucun autre détail. On ne sait pas si le pyromane est un homme ou une femme, ou ce qui a motivé son acte.

La police américaine a confirmé à l'AFP qu'elle enquêtait sur l'incident.

A Washington, la porte-parole adjointe du département d'Etat Marie Harf a promis de retrouver l'auteur: "Nous prenons cet incident très au sérieux, et le bureau de la sécurité diplomatique travaille avec le FBI et les autorités locales pour enquêter et en arrêter les auteurs".

"Les responsables du département d'Etat sont en contact avec leurs homologues chinois, afin de les informer et les aider".

Interrogée pour savoir si la sécurité était suffisante au consulat avant l'attaque, Mme Harf a estimé qu'il était "un peu trop tôt pour en juger sans disposer de tous les éléments".

La sécurité des diplomates étrangers est "importante et au centre de nos préoccupations", a-t-elle ajouté.

Le porte-parole chinois a condamné dans son communiqué "un acte ignoble", qui représente une "menace pour la sécurité du personnel consulaire et les habitants alentours".

"Nous exhortons les autorités américaines à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une protection adéquate du personnel et des bâtiments consulaires chinois, et pour traduire en justice le coupable aussi vite que possible", a-t-il ajouté.

Ce consulat avait déjà été visé par un incendie criminel similaire en mars 2008, a indiqué le quotidien San Francisco Chronicle. Plusieurs personnes avaient alors déversé du liquide inflammable sur une grille du bâtiment, avant d'y mettre le feu.

Cet incident avait eu lieu au moment où des voix s'étaient élevées à San Francisco pour dénoncer le bilan de la Chine en matière de droits de l'homme, alors que la flamme des jeux Olympiques de Pékin de l'été 2008 devait passer par la ville américaine, rappelle le journal.

nss/are/gde

PLUS:hp