NOUVELLES

Un oléoduc irakien bombardé, suspension du pompage

02/01/2014 02:50 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

Un important oléoduc a été bombardé jeudi dans le nord de l'Irak, provoquant un arrêt du pompage du brut, a annoncé un responsable de l'entreprise publique North Oil Company.

L'attaque a provoqué un incendie dans l'oléoduc qui va du port turc de Ceyhan au nord de Bagdad, a précisé le responsable, ajoutant que le feu avait été éteint et que les travaux de réparation avaient commencé.

Les oléoducs, par lesquels transitent une large portion du pétrole irakien destiné à l'export, sont souvent pris pour cible par les insurgés, ce qui affecte les exportations.

Les ventes de brut représentent 95% des revenus du gouvernement et près de deux tiers du PIB.

Les responsables irakiens souhaitent que la production atteigne 9 millions de barils par jour d'ici à 2017, un objectif trop optimiste selon le Fonds monétaire international (FMI) et l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

str/wd/cbo/tp

PLUS:hp