NOUVELLES

Sepp Blatter veut qu'on punisse les joueurs coupables de simulation

02/01/2014 12:15 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

ZURICH - Le président de la FIFA Sepp Blatter veut réduire le nombre de simulations dans le football en imposant des sanctions officieuses aux joueurs qui feignent des blessures.

Dans sa chronique hebdomadaire qui sera publiée vendredi dans le bulletin de la FIFA, Blatter a écrit qu'il est «profondément irritant» de voir des joueurs supposément «à moitié mort revenir à la vie tout de suite après quitté le terrain».

Blatter incite les arbitres à forcer ces joueurs à attendre sur la ligne de touche jusqu'à ce que «le désavantage numérique ait un effet sur le match».

Le président de la FIFA a noté qu'«en pratique ceci équivaut à une pénalité de temps — et pourrait amener les comédiens à réfléchir».

Blatter n'a toutefois pas précisé pendant combien de temps ces joueurs devraient poireauter à l'extérieur du terrain.

Simuler et feindre des blessures «est devenu un aspect normal et accepté de football de nos jours», a-t-il quand même déploré.

«Éliminer ce genre de tricherie est une question de respect à l'endroit des adversaires et des partisans, et ultimement de respect pour soi en tant que professionnel et modèle», a ajouté le président.

On a décerné 13 cartons jaunes pour simulation en Premier League anglaise jusqu'ici cette saison.

PLUS:pc