NOUVELLES

Le marché automobile français 2013 au plus bas depuis plus de 15 ans

02/01/2014 08:21 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

Le marché automobile français est tombé en 2013 à son plus bas niveau depuis plus de 15 ans avec 1,79 million de voitures neuves vendues, et seul un léger rebond est attendu cette année.

Le recul des ventes atteint 5,7% en données brutes et 5% en nombre de jours ouvrables comparables, selon les chiffres publiés mardi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Il s'agit de son plus bas niveau depuis 1997.

Les constructeurs français ont connu des performances divergentes: PSA Peugeot Citroën a perdu 7,7%, Renault a grappillé 0,8% grâce à sa marque à bas coûts Dacia tandis que Citroën a vu ses immatriculations reculer de 10,6% sur l'année.

Parmi les marques étrangères, le numéro un européen Volkswagen a perdu 8,1% et les groupes américains General Motors et Ford ont plongé de 15,8% et de 17,3%. Seuls le japonais Toyota (+5,5%) et l'italien Fiat (+2,4%) ont connu une progression de leurs ventes.

"On a atteint le fond de la piscine et le marché devrait rester stable en 2014", a estimé un porte-parole du CCFA.

Son analyse est partagée par les marques et les analystes. Flavien Neuvy, de l'Observatoire spécialisé Cetelem prévoit "un léger rebond de 2%" en raison de prévisions macroéconomiques plus favorables pour 2014.

Pour autant, aucun redressement significatif n'est à attendre "tant que le chômage n'aura pas significativement diminué", tempère Jean-François Belorgey, analyste associé chez EY (ex Ernst & Young). Tous deux estiment qu'il faudra encore plusieurs années avant que le marché ne renoue avec ses niveaux d'avant crise et retrouve des ventes supérieures à deux millions d'unités par an.

laf/fpo/jag/blb/gg

PSA PEUGEOT CITROEN

RENAULT

VOLKSWAGEN

GENERAL MOTORS

FORD MOTOR

TOYOTA MOTOR

FIAT

PLUS:hp