NOUVELLES

La NFL songe à modifier certains aspects de ses séries éliminatoires

02/01/2014 08:07 EST | Actualisé 04/03/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Pour la septième saison consécutive, au moins un club de la NFL sera obligé de jouer un match éliminatoire dans le domicile d'une équipe qui a compilé une moins bonne fiche.

S'il n'en tenait qu'à certains propriétaires, cela n'arriverait plus. Et ce changement pourrait survenir aussi tôt que l'an prochain.

Un porte-parole de la ligue a indiqué jeudi que le circuit Goodell «évalue plusieurs scénarios» pour modifier son format éliminatoire, dont celui de laisser les équipes ayant une meilleure fiche jouer à domicile.

Bien que certaines équipes souhaitent ce changement, d'autres craignent plutôt que cela diminuerait la valeur d'un titre de section, qui garantit présentement la tenue d'un match à domicile.

Les deux duels de la Nationale de ce week-end seront joués au domicile de l'équipe comptant le moins de victoires: les Saints de La Nouvelle-Orléans (11-5) rendront visite aux champions de l'Est, les Eagles de Philadelphie (10-6), tandis que les 49ers de San Francisco (12-4) joueront à Green Bay contre les Packers (8-7-1), champions de la section Nord.

Les Saints, qui évoluent au Superdome, et les 49ers devront composer avec des conditions très difficiles ce week-end: les maximums prévus à Philadelphie et Green Bay sont respectivement de zéro et moins 19 degrés Celsius.

Entre 1989 et 2001, seulement trois matchs éliminatoires ont été joués dans le stade d'une équipe ayant obtenu moins de victoires en saison régulière. Mais cela devient une tendance: depuis sept ans, c'est arrivé 15 fois en comptant les matchs de ce week-end.

Généralement, de jouer à domicile dans la NFL représente un avantage.

Cette saison, les équipes à domicile ont compilé une fiche de 153-102-1, pour une moyenne de ,600, supérieure à celle de ,575 qu'elles ont maintenue en saison régulière depuis qu'est disputé le Super Bowl, selon STATS. En séries, ce taux passe à ,675, ce qui fait du sens puisque de façon générale, l'équipe à domicile à été meilleure en saison régulière.

Même quand l'équipe locale a compilé une moins bonne fiche en saison régulière, sa fiche en séries a été de 20-16, pour une moyenne de ,556.

Les Saints représentent à merveille cette tendance: en 2011 et 2013, les deux dernières campagnes dirigées par Sean Payton, ils ont été parfaits à domicile (16-0) et n'ont joué que pour ,500 (8-8) sur la route.

Ils n'ont jamais remporté un match éliminatoire à l'étranger en cinq occasions, une séquence qui comprend leur défaite de 41-36 subie à Seattle après la saison 2010, alors que les champions en titre du Super Bowl et leur fiche de 11-5 se sont inclinés devant les Seahawks, champions de section malgré leur fiche de 7-9.

PLUS:pc